Philip Morris investit plus de 30 millions à Neuchâtel

TabacLes deux nouvelles lignes produiront des sticks de tabac principalement pour le marché suisse.

Philip Morris va renforcer sa production de produits de tabac chauffé à Neuchâtel.

Philip Morris va renforcer sa production de produits de tabac chauffé à Neuchâtel. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Philip Morris va investir plus de 30 millions de francs dans son usine de Neuchâtel. Le cigarettier américain prévoit d'installer deux nouvelles lignes de production de tabac chauffé.

Les nouvelles lignes produiront des sticks de tabac principalement pour le marché suisse, a indiqué vendredi Philip Morris (PMI) dans un communiqué.

PMI fabrique déjà des unités de tabac chauffé dans sa nouvelle usine en Italie et à petite échelle dans son centre de développement industriel à Neuchâtel. De plus, le groupe a annoncé récemment des investissements dans une nouvelle usine en Allemagne et la conversion de ses usines de cigarettes en Grèce, en Roumanie et en Russie.

Produits sans fumée

Depuis 2008, PMI a investi plus de 3 milliards de dollars (2,85 milliards de francs) dans la recherche, le développement et l'évaluation scientifique des produits sans fumée. La multinationale emploie au total plus de 1500 collaborateurs à Neuchâtel.

Le dispositif élaboré par Philip Morris, IQOS, acronyme de I Quit Ordinary Smoking, vise à substituer la consommation de cigarettes par des produits moins nocifs pour la santé, un enjeu crucial pour l'industrie du tabac.

Contrairement aux cigarettes électroniques, qui fonctionnent avec un liquide qui peut renfermer de la nicotine, ces produits contiennent bien du tabac. Avec ce système électronique, le stick de tabac est chauffé et non plus brûlé. (ats/nxp)

Créé: 07.07.2017, 15h31

Articles en relation

Philip Morris risque 2 milliards de francs d'amende

Fraude Le géant du tabac risque une lourde amende en Thaïlande où il est suspecté d'avoir délibérément évité les taxes d'importation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.