Firmenich: ventes en hausse de 6,3% sur un an

ParfumsLe groupe évoque une période positive dans toutes ses unités et dans toutes les régions, sans détailler davantage les résultats.

Lancé en 1895, le groupe familial emploie plus de 6000 personnes dans 36 pays.

Lancé en 1895, le groupe familial emploie plus de 6000 personnes dans 36 pays. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Firmenich a réalisé un exercice 2015/2016 (clos fin juin) en croissance. Le chiffre d'affaires du groupe genevois spécialisé dans les arômes et les parfums s'est établi à 3,2 milliards de francs, en hausse de 6,3% ( 8,2% en monnaies locales) sur un an.

Le directeur général Gilbert Ghostine attribue cette avancée à la «confiance de nos clients, la force de notre recherche et la passion de nos employés». Dans son rapport publié mercredi, le groupe évoque une période positive dans toutes ses unités et dans toutes les régions, sans détailler davantage les données chiffrées.

La performance d'une année marquée par les 120 ans de l'entreprise et l'ouverture du Musée Firmenich est qualifiée de forts sur les parfums. La position de numéro un dans les régions mûres a été consolidée dans la parfumerie fine. La présence à Dubaï a notamment été étendue face aux besoins croissants en Inde, en Afrique et au Moyen-Orient.

Demandes de brevets

Dans les autres secteurs, des parts de marché ont été remportées sur les arômes. La croissance a été constatée dans quasiment dans toutes les régions et dans les trois secteurs des boissons, des produits sucrés et des saveurs, marqués par une demande des consommateurs de produits plus sains. L'exercice a aussi été solide pour la division ingrédients.

L'entreprise souhaite aussi innover sur le lien entre parfumerie et numérisation. Elle prévoit la poursuite d'une croissance du marché sur les domaines de la santé dans toutes les régions. Le secteur des cosmétiques devrait également progresser.

Firmenich va poursuivre son investissement important dans l'innovation. Sur l'exercice 2015/2016, 29 demandes de brevet au total ont été lancées, notamment sur la biotechnologie blanche. L'entreprise genevoise a notamment financé un programme à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Dizaines de pays

Firmenich a également mis en oeuvre des solutions pour contrer les odeurs désagréables aux toilettes ou étendu son action sur les protéines marines. La société s'est engagée à investir 15 millions dans les énergies renouvelables dans le cadre de ses objectifs environnementaux.

D'ici quatre ans, Firmenich veut notamment réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20% et les déchets de 15%. Elle souhaite collaborer au moins avec 10 institutions et 50 clients sur l'innovation durable. Et le lien avec les gouvernements dans les marchés émergents sur les questions de développement durable devra par ailleurs être renforcé.

Parmi les arrivées importantes au sein du groupe, Geneviève Berger est devenue cheffe de la recherche en juillet 2015. Jane Sinclair assure le secrétariat du conseil d'administration depuis début janvier et Mieke Van de Capelle dirige les ressources humaines depuis juin dernier.

Lancé en 1895, le groupe familial emploie plus de 6000 personnes dans près de 40 pays, dont quelque 1500 à Genève. (ats/nxp)

(Créé: 05.10.2016, 14h55)

Articles en relation

Givaudan affiche des résultats en nette hausse

Suisse Le groupe genevois, numéro un mondial des arômes et parfums, a vu ses résultats semestriels en nette hausse. Plus...

Firmenich investit 10 millions en Argentine

Industrie L’industriel genevois spécialisé dans les arômes et les parfums se renforce en Amérique latine, un de ses marchés clé Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

2016 a été l'année la plus chaude de l'histoire
Plus...