Firmenich inaugure une usine à Meyrin

Canton de GenèveLe groupe genevois a dévoilé, en présence de Pierre Maudet, un nouveau site de pointe qui totalisera 25% de sa production parfumerie.

Firmenich se dote d'un nouveau site de pointe.

Firmenich se dote d'un nouveau site de pointe. Image: Archives/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'usine de Firmenich a été inaugurée à Meyrin (GE), en présence du conseiller d'Etat Pierre Maudet.

Le bâtiment est le même que le précédent, mais tout a changé à l'intérieur pour le doter d'une technologie de pointe. Environ 200 personnes travailleront dans ce nouvel espace.

L'effectif est resté stable, mais la compétitivité a augmenté grâce à davantage d'efficience, a affirmé l'entreprise. Elle ajoute par ailleurs que ce dispositif a permis de maintenir les emplois «sur le long terme».

L'investissement atteint plus de 60 millions de francs. Il est «l'un des plus grands» de Firmenich» ces dix dernières années», a relevé le nouveau président et ancien patron du groupe Patrick Firmenich, qui a lancé le projet «Léman» il y a trois ans. Il convertit la volonté de l'entreprise de renforcer ses activités à Genève.

Maudet content

Le canton «peut être fier» de son environnement industriel «vivace et fertile», a affirmé le conseiller d'Etat Pierre Maudet lors de la cérémonie. Outre Firmenich, le concurrent Givaudan, numéro un mondial du secteur, est également établi dans la région.

Firmenich veut offrir aux clients une expérience dans tout le processus «de leur parfum, jusqu'à sa production et son empreinte écologique», a affirmé de son côté le patron du groupe Gilbert Ghostine.

L'entreprise, qui revendique employer «le plus grand maître» parmi les quelques parfumeurs dans le monde, souhaite étendre encore cet «art». Tout en étant «à la pointe de la technologie» grâce à près de 1500 ingrédients, dont certains biotechs, et en garantissant une efficacité durable, a encore expliqué Gilbert Ghostine. Le groupe s'approvisionne notamment auprès de plus de 250'000 agriculteurs.

28 sites

La nouvelle usine est pour sa part automatisée à 90%. Etablie sur près de 30'000 m2, elle dispose par exemple de 25 véhicules autoguidés. Elle est surtout la plus grande parmi les 28 exploitées par Firmenich dans le monde.

Dotée d'une consommation d'énergie à 100% hydraulique, elle bénéficiera de gains en efficacité, alors que le groupe souhaite toujours utiliser uniquement des énergies renouvelables d'ici à 2020. La consommation d'eau a été réduite de 30% et celle d'énergie de 20%.

Chaque jour, plus de 3 milliards de consommateurs «sont touchés par nos produits», a encore estimé M. Firmenich. L'entreprise a récemment publié un chiffre d'affaires en croissance de 6,3% et de 8,2% en monnaies locales pour son exercice 2015/2016. Lancé en 1895, le groupe familial emploie plus de 6000 personnes dans près de 40 pays, dont quelque 1500 à Genève. (ats/nxp)

(Créé: 01.11.2016, 17h18)

Articles en relation

Firmenich a un nouveau président

Arômes et parfums Patrick Firmenich prendra la présidence de la firme genevoise spécialisée dans les arômes et les parfums. Il succédera à Yves Boisdron. Plus...

Firmenich: ventes en hausse de 6,3% sur un an

Parfums Le groupe évoque une période positive dans toutes ses unités et dans toutes les régions, sans détailler davantage les résultats. Plus...

Le chiffre d'affaires de Firmenich est en hausse de 3%

Bilan L'entreprise suisse est en progression dans toutes les régions avec des résultats similaires à ceux de 2014. Plus...

Le nouveau patron de Firmenich vise le marché chinois

Arômes et parfums La Chine, deuxième plus gros marché de la firme genevoise après les Etats-Unis, va «jouer un rôle prépondérant», selon le nouveau directeur général de Firmenich. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Il y a cent ans, Lenine haranguait Genève
Plus...