Tout roule pour Michelin

PneumatiquesLe groupe français de pneumatiques a dégagé un bénéfice net en hausse de 12,8% l'an dernier par rapport à 2014, à 1,16 milliard d'euros (1,28 milliard de francs).

Image: Archives/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Michelin a réussi à améliorer sa rentabilité opérationnelle, malgré une bataille des prix sur le marché des pneumatiques.

Le chiffre d'affaires de l'entreprise française a de son côté atteint 21,2 milliards d'euros, en progression de 8,4%, grâce à un fort effet de change et de périmètre. Quant à la hausse des ventes de 3,2%, elle a été annulée par la baisse des prix, conséquence de la chute des cours des matières premières, selon un communiqué.

Le résultat opérationnel avant éléments non récurrents, indicateur privilégié par la firme au Bibendum, a de son côté crû de 18,7%, atteignant 2,57 milliards d'euros, soit une marge de 12,2% ( 1,1 point).

«Nous avons eu une très bonne année avec un niveau de croissance de ventes de produits tout à fait remarquables», a assuré le président de Michelin, Jean-Dominique Senard, sur Radio Classique mardi matin.

Les éléments non récurrents s'établissent à 370 millions d'euros, plus du double de 2014 (179 millions), et traduisent la décision de Michelin de fermer plusieurs sites européens (Irlande du Nord, Allemagne et Italie), annoncée fin 2015.

Activité poids lourds en hausse

La principale activité de Michelin, la vente de pneus tourisme et camionnette, vu ses ventes croître de 14,6% l'année dernière, à 12,02 milliards d'euros. L'activité poids lourds, qui n'a pas retrouvé son niveau en Europe d'avant la crise de 2008, est toutefois en progression de 2,4% au niveau mondial pour atteindre 6,23 milliards d'euros.

Le chiffre d'affaires a bénéficié d'une hausse des volumes de 3,2%, représentant 624 millions, mais ce gain a été effacé par un «effet prix-mix négatif de 687 millions d'euros» qui est principalement dû à la forte baisse des prix dans le sillage de la chute des cours du pétrole.

Michelin a relevé qu'il évoluait «dans un environnement de marchés particulièrement compétitifs en raison des surcapacités de production asiatiques et de la chute des coûts des matières premières».

Du coup, la hausse de l'activité de 1,64 milliard d'euros reflète avant tout «l'impact positif des parités de change» (1,45 milliard) et un périmètre qui s'est agrandi de 256 millions d'euros avec l'intégration des entreprises brésilienne Sascar, allemande Ihle et britannique BlackCircles.com.

Plus de 300 millions d'acquisitions

Les acquisitions de Michelin sur l'exercice 2015 atteignent 312 millions d'euros. Hors acquisitions et cessions, le groupe a généré un flux de trésorerie (cash flow) libre de 965 millions d'euros, en hausse de 33%.

L'endettement net a de son côté progressé de 301 millions d'euros, mais le ratio d'endettement est resté faible à 11%.

Et côté résultats, l'entreprise s'est félicitée d'avoir, grâce à la poursuite de son plan de compétitivité, absorbé la hausse de ses coûts de production et les frais généraux. Les effectifs mondiaux à fin 2015 étaient de 111'700 employés, soit une baisse de 600 personnes.

Sur Radio Classique, M. Senard a insisté sur l'amélioration de la compétitivité en Europe et en France, mais il a assuré qu'«il n'y aura(it) pas d'impact sur l'emploi des personnes qui pourraient être concernées».

Plus de 1000 embauches en France

«En France cette année, nous allons embaucher probablement un peu plus de 1000 personnes, essentiellement des agents dans nos usines», grâce, a-t-il souligné, à une pyramide des âges favorable, sous-entendant que de nombreux départs à la retraite sont prévus.

Pour 2016, Michelin s'est fixé pour objectif «une croissance des volumes au moins en ligne avec l'évolution mondiale des marchés, un résultat opérationnel en croissance avant éléments non récurrents hors effet de change et la génération d'un cash-flow libre structurel supérieur à 800 millions d'euros».

Et à plus long terme (2016-2020), le groupe a dit viser «des objectifs ambitieux de marge opérationnelle avant éléments non récurrents», soit entre 11% et 15% pour le segment tourisme camionnette (11,5% en 2015) et entre 9% et 13% des ventes nettes pour le segment poids-lourd (10,4% l'année dernière).

Michelin versera un dividende de 2,85 euros par action cette année, contre 2,50 euros en 2015. (ats/nxp)

(Créé: 16.02.2016, 10h41)

Articles en relation

L'ancien dirigeant de Michelin est décédé

Pneumatiques François Michelin, gérant du fabricant français de pneumatiques pendant 47 ans jusqu'en 1999, est décédé à l'âge de 89 ans, a annoncé mercredi le groupe Michelin dans un communiqué. Plus...

Michelin lance le premier pneu compatible été-hiver

Automobile Le fabricant français a présenté lundi à la veille du Salon de l'auto de Genève un pneu qui convient tant pour l'été que l'hiver. Histoire de faire des économies. Plus...

Michelin s'allie en Chine pour fabriquer des semelles de chaussures

Pneumatiques Le géant français du pneumatique va annoncer un partenariat avec un groupe industriel chinois pour produire des semelles de chaussures haut de gamme, leur ambition étant de conquérir jusqu'à 10% du marché en cinq ans. Plus...

Michelin se fait dérober 1,9 million de francs

ESCROQUERIE L'entreprise s'est fait dérober 1,6 million d'euros (1,9 million de francs) via une escroquerie reposant sur de faux ordres de virement. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Présidentielle
Plus...