La Une | Mercredi 23 juillet 2014 | Dernière mise à jour 11:39
Compagnie aérienne

Swiss supprime 19 postes à Bâle

Mis à jour le 24.01.2013

Dans le cadre du programme de réduction des coûts de la maison mère allemande Lufthansa, Swiss va regrouper et transférer des services dans les domaines des finances, des achats et des ressources humaines.

Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

La compagnie aérienne Swiss supprime 19 emplois à Bâle dans le domaine de la comptabilité. Dix postes seront transférés à Cracovie, en Pologne. Un plan social est prévu pour les employés touchés.

Swiss a décidé de regrouper et de transférer des services dans les domaines des finances, des achats et des ressources humaines à des fins d'économie. La mesure intervient dans le cadre du programme de réduction des coûts de la maison mère allemande Lufthansa.

Le syndicat SEV-GATA «condamne l'érosion sournoise des postes de travail chez Swiss», a-t-il réagi jeudi dans un communiqué. Selon son président Philipp Hadorn, «les produits portant le label Swiss doivent aussi venir de Suisse».

Confronté à une conjoncture difficile, Lufthansa a accentué ces derniers mois ses mesures d'économie. En mai dernier, le groupe avait annoncé la suppression à terme de 3500 postes. Swiss doit également se serrer la ceinture, mais contrairement à Lufthansa, la compagnie ne prévoit pas de réduire le personnel navigant. (ats/Newsnet)

Créé: 24.01.2013, 14h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment