Swatch hausse le ton face à l'iWatch d'Apple

HorlogeriePour le groupe biennois, l'éventuelle appellation du futur produit d'Apple prête trop à confusion. Il s'apprête à lancer une prodécure dans plusieurs pays pour protéger sa marque iSwatch.

Swatch et son directeur général Nick Hayer vont sortir les grands moyens contre Apple.

Swatch et son directeur général Nick Hayer vont sortir les grands moyens contre Apple. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Swatch hausse le ton face au groupe Apple. Pomme de discorde entre les deux marques: l'iWatch d'Apple. L'entreprise horlogère suisse estime que le risque de confusion est grand avec l'iSwatch .

«Nous estimons que le risque de confusion entre les deux produits est grand», a déclaré Serena Chiesura, responsable de la communication de Swatch Group sur watson.ch, le site d'informations en ligne. L'ats a pu se procurer les documents.

Le Swatch Group va lancer une procédure contre Apple «dans tous les pays où la marque est présente», a expliqué Serena Chiesura. «Les actions que l'entreprise jugera nécessaires seront prises afin de protéger sa propre marque iSwatch.»

La marque iSwatch est déjà enregistrée dans près de 80 pays. Plusieurs pays disposent d'une protection de la marque, d'autres l'ont totalement ou partiellement refusée.

Scepticisme face aux montres intelligentes

Il y a un an, le directeur du groupe Swatch Nick Hayek avait déclaré dans «L'Hebdo» que l'iWatch d'Apple serait bien accueillie sur le marché. Le CEO croit pourtant peu au potentiel de succès des montres intelligentes, même si son groupe a lancé une swatch avec fonction Bluetooth en mars dernier.

«Le problème, c'est qu'une montre, c'est un bijou. Et une smartwatch a besoin de logiciel et que ce logiciel a besoin en permanence de mises à jour. Chaque année, vous être presque obligés de changer de smartphone parce que le nouveau logiciel exige un nouveau hardware. Ce sera la même chose avec les smartwatches», a expliqué Nick Hayek dans les colonnes du Tages-Anzeiger et du Bund.

Le chargeur est un autre point d'achoppement: «Les consommateurs ne veulent pas 'charger' leur montre et aucun câble d'alimentation ne sera disponible avant longtemps».

L'iWatch et son lancement continuent d'alimenter la rumeur. Elle serait déjà en production, mais cela n'est pas confirmé.

(ats/nxp)

(Créé: 03.05.2014, 16h17)

Mots-clés

Articles en relation

L’iWatch d’Apple déjà en production?

Rumeurs Des sources chinoises affirment que la montre électronique d’Apple serait déjà en phase de fabrication, pour un lancement prévu cette année encore. Plus...

L'iwatch d'Apple sera forcément suisse, selon Biver

Montre connectée La future montre connectée est une chance d'innovation extraordinaire, selon Jean-Claude Biver, président du conseil d'administration de Hublot, qui s'exprimait lors de la journée de l'innovation. Plus...

L'iWatch va coûter moins de 200 dollars

Montre connectée Deux firmes taïwanaises qui assemblent des produits Apple ont reçu commande pour fabriquer l'iWatch, selon la presse locale. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Tamedia licencie 24 personnes
Plus...