SIGG va passer à son tour sous pavillon chinois

IndustrieLe fabricant thurgovien de bouteilles en aluminium aurait été racheté par un groupe chinois.

SIGG va devenir chinoise, selon la télévision alémanique.

SIGG va devenir chinoise, selon la télévision alémanique. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'émission Schweiz Aktuell de la SRF affirme que le célèbre fabricant thurgovien de bouteilles en aluminium SIGG a été racheté par l'entreprise chinoise Hears Vacuum Containers.

Le prix de la transaction se monte à 16,1 millions de francs. SIGG emploie 65 collaborateurs sur son site de Frauenfeld et réalise un chiffre d'affaires annuel de 50 millions de francs. La transaction faisait l'objet de spéculations depuis plusieurs mois déjà.

D'ici la fin février

«Cette acquisition s'inscrit dans la stratégie d'internationalisation de Hears et représente une étape importante pour l'expansion de ses activités de bouteilles à forte valeur ajoutée. Elle permet ainsi de devenir un producteur reconnu mondialement», a expliqué l'entreprise chinoise dans un communiqué.

SIGG, dans le giron de l'entreprise américaine de private equity Riverside depuis 2003 n'a pas souhaité commenter, bien qu'elle en ait informé ses collaborateurs. La direction, qui n'a pas voulu s'exprimer devant les caméras de Schweiz Aktuell, espère pouvoir boucler l'opération d'ici la fin du mois de février et conserver toutes les places de travail.

Le directeur général Stefan Ludewig est tout juste revenu de Chine où il a mené des négociations avec Hears. (nxp)

(Créé: 05.02.2016, 09h47)

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.