Goldman Sachs plombée par de grosses amendes

Etats-UnisLe bénéfice net a chuté de plus d'un tiers en 2015 et s'est montré particulièrement faible au quatrième trimestre.

La banque a souffert de lourdes amendes et des provisions qu'elle a dû prévoir.

La banque a souffert de lourdes amendes et des provisions qu'elle a dû prévoir. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La banque Goldman Sachs a vu ses bénéfices chuter en 2015. Le résultat du groupe a été plombé par de grosses amendes, liées aux poursuites juridiques des autorités américaines sur ses pratiques dans l'immobilier.

Le bénéfice net annuel a dévissé de 31% à 5,57 milliards de dollars (5,58 milliards de francs), dont seulement 574 millions (-72%) au quatrième trimestre, selon des résultats publiés mercredi.

Cette contre-performance s'explique principalement par de lourdes charges, dont une nette de 2,99 milliards de dollars liée à un litige immobilier, explique le prestigieux établissement new-yorkais. Goldman Sachs est parvenu à un accord de principe de 5,06 milliards de dollars avec les autorités américaines pour solder un litige immobilier remontant à la crise financière de 2008.

La banque d'affaires new-yorkaise est accusée d'avoir vendu de 2005 à 2007 un portefeuille titrisé de prêts hypothécaires résidentiels (RMBS), c'est-à-dire des crédits immobiliers convertis en produits financiers qui ont par la suite causé des pertes abyssales aux acheteurs finaux.

Recul à Wall Street

A Wall Street, le titre reculait de 1,80% à 154 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance.

Goldman Sachs n'a pas échappé aux soubresauts secouant l'économie mondiale comme l'atteste un recul de son activité en 2015. Mais la banque semble avoir redressé très vite la barre lors des trois derniers mois.

Le chiffre d'affaires annuel a reculé de 2,05% à 33,82 milliards de dollars. Il a progressé de 6% à 7,27 milliards au quatrième trimestre. Dans les deux cas, c'est au-dessus des anticipations moyennes des marchés financiers qui étaient de respectivement 33,65 milliards de dollars et 7,07 milliards.

Courtage en repli

La performance du courtage, force traditionnelle de Goldman Sachs, est particulièrement mauvaise. Les revenus générés par le courtage sont restés quasi stables en 2015 à 15,15 milliards de dollars, mais ont reculé de 9% au quatrième trimestre.

Les très suivies activités de courtage d'obligations, de devises, de taux et de matières premières (FICC) ont généré des recettes annuelles de 7,32 milliards de dollars, en chute de 13%. Le recul est de 8% au quatrième trimestre.

Dans une année marquée par le boom des fusions-acquisitions d'entreprises, Goldman Sachs a vu ses commissions bondir de 40% à 3,47 milliards de dollars dont 879 millions lors des trois derniers mois. (afp/nxp)

(Créé: 20.01.2016, 15h19)

Mots-clés

Articles en relation

Goldman Sachs vire des banquiers pour tricherie

New York Une vingtaine de jeunes collaborateurs, basés un peu partout dans le monde, seraient concernés. L'établissement n'a pas détaillé sur quoi portait la fraude commise. Plus...

Goldman Sachs fait des réserves en cas de litiges

Économie Engagée dans des plusieurs procédures judiciaires, la banque augmente ses réserves de 2 milliards de dollars au cas où elle devrait verser des dédommagements. Plus...

Goldman Sachs plombée par une lourde provision

Banque Le contentieux porte sur la vente par la banque de titres adossés à des prêts immobiliers, dont la valeur s'était effondrée au moment de la crise financière. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le National pour une retraite à 67 ans
Plus...