Financement de la retraite

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Si vous avez dépassé la cinquantaine et que vous avez déjà constitué un solide patrimoine en vue de votre retraite, en profitant notamment des avantages fiscaux liés au 2e et au 3e pilier, vous pouvez sans doute envisager l’avenir avec sérénité. Mais pour éviter toute mauvaise surprise quant à votre niveau de vie, vous devez sérieusement considérer l’état de votre budget de futur retraité: vos revenus couvriront-ils vos besoins si vous atteignez un âge avancé?

Cet exercice est moins simple qu’il n’y paraît. D’autant plus que différentes options vont se présenter à l’heure du départ : principalement, l’alternative de retirer son capital de 2e pilier ou de privilégier ses rentes, ou encore de rembourser ou non de son éventuelle hypothèque.

Par exemple, le choix des rentes implique un revenu stable dans le temps et soumis à l’impôt sur le revenu. En revanche, le retrait du capital, qui subit alors un impôt unique, repose sur une tout autre philosophie: le bénéficiaire doit prendre en charge sa gestion. Il doit ainsi décider de la manière dont cette somme sera placée pour dégager les montants qui compenseront partiellement les rentes à vie auxquelles il va renoncer. Il devra donc puiser progressivement dans son capital disponible pour faire l’appoint, en prenant le risque de le consommer dans sa totalité avant son décès.

De même, l’amortissement de son logement avec son capital de 2e pilier peut apparemment constituer une meilleure solution que l’option des rentes. Mais ce remboursement intégral va réduire d’autant la fortune mobilière et les revenus qui pourront en être tirés. A terme, ce choix peut sérieusement mettre en difficulté le retraité pour faire face à ses dépenses courantes. Or il aura de la peine à obtenir une nouvelle hypothèque en raison, justement, de son âge avancé. Les calculs pour prendre les meilleures décisions sont complexes, il est recommandé de faire établir son plan de prévoyance en recourant à des professionnels. (TDG)

Créé: 20.03.2017, 19h07

Albert Gallegos, conseil patrimonial et prévoyance, BCGE (Image: DR)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Première rencontre Macron-Poutine
Plus...