La Une | Jeudi 31 juillet 2014 | Dernière mise à jour 07:11
Subprimes

Washington poursuit à son tour Credit Suisse

Mis à jour le 20.11.2012 1 Commentaire

La banque a déjà passé un accord amiable de 130 millions de dollars (122 millions de francs) pour mettre fin à des poursuites de la commission américaine des opérations de Bourse.

Nouvelle plainte américaine contre Credit Suisse.

Nouvelle plainte américaine contre Credit Suisse.
Image: AFP

Articles en relation

Mots-clés

[Alt-Text] >

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le groupe de travail mis en place par le président américain Barack Obama sur les titres adossés à des prêts immobiliers (RMBS) «a porté plainte (mardi) contre Credit Suisse et ses affiliés pour avoir fait des représentations trompeuses et des omissions afin de promouvoir la vente de titres adossés à des prêts immobiliers» avant 2008, indique le communiqué.

Ce groupe est co-dirigé par le ministre de la Justice de l'Etat de New York, Eric Schneiderman.

La plainte contre la banque helvétique précise que les titres dérivés de crédits vendus et émis par Credit Suisse en 2006 et 2007 ont souffert de pertes d'environ 11,2 milliards de dollars au total.

C'est la quatrième banque poursuivie par le groupe de travail sur les RMBS afin d'enquêter sur les responsabilités dans la vente de ces dérivés de prêts immobiliers, qui ont largement contribué à la crise financière de 2008.

Qualité non évaluée

D'après la plainte de mardi, Credit Suisse a fait croire à ses investisseurs que la qualité des prêts qui étaient regroupés par dizaines puis titrisés avait été attentivement évaluée et serait surveillée, «alors que Credit Suisse n'a fait ni l'un ni l'autre».

En octobre, Eric Schneiderman avait commencé son offensive contre les titres hypothécaires émis par des banques avant la crise en portant plainte contre la banque américaine JPMorgan Chase, à propos de titres vendus par la banque Bear Stearns, rachetée en 2008.

Vendredi, la SEC avait passé un accord à l'amiable avec Credit Suisse et JPMorgan Chase, qui avaient accepté de verser 400 millions de dollars à elles deux pour mettre fin à ses poursuites. (ats/afp/Newsnet)

Créé: 20.11.2012, 23h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Jacques Joray

21.11.2012, 08:41 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 1

Pas de problème, le Crédit Suisse va payer une amende de plus... Répondre