UE: Le patron de Google à Bruxelles jeudi

ConcurrenceSundar Pichai va rencontrer la commissaire européenne à la Concurrence.

Sundar Pichai, le nouveau patron de Google, le 2 mars 2015.

Sundar Pichai, le nouveau patron de Google, le 2 mars 2015. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le patron de Google, Sundar Pichai, va se rendre la semaine prochaine à Bruxelles, pour rencontrer notamment la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, a indiqué samedi une source proche du dossier.

Cette rencontre, prévue jeudi et décrite comme une «visite introductive», intervient alors que les services européens de la concurrence enquêtent depuis des années contre le géant internet américain pour abus de position dominante dans la recherche en ligne.

Sundar Pichai est devenu directeur général de Google il y a seulement quelques mois, lors d'une restructuration du groupe l'an dernier sous l'ombrelle d'une nouvelle holding, Alphabet. Le nouveau Google s'est recentré sur son coeur de métier (activités en ligne, Android, YouTube) tandis que les activités périphériques (dans la santé ou les voitures sans chauffeur par exemple) dépendent désormais directement d'Alphabet.

Amende

La nouvelle structure a hérité de l'enquête antitrust contre le géant internet ouverte par Bruxelles fin 2010, et qui n'a toujours pas pu être close jusqu'ici malgré plusieurs tentatives pour obtenir un règlement à l'amiable: des solutions proposées par le géant internet ont été retoquées à trois reprises.

Margrethe Vestager avait fini par adresser au groupe l'an dernier une «communication de griefs», détaillant ses accusations. Elle reproche notamment à Google de favoriser «systématiquement son propre produit de comparaison de prix dans ses pages», par rapport aux services de comparaison de prix concurrents comme Kelkoo.

Google avait répondu fin août que les conclusions de Bruxelles étaient «erronées» et basées sur «une mauvaise évaluation du marché». Si aucun accord n'est trouvé, le groupe risque une amende de plusieurs milliards d'euros.

Enquête sur Android

En plus de la première enquête sur la recherche en ligne, les services européens de la concurrence en ont ouvert une deuxième en avril pour se pencher sur le système d'exploitation mobile du groupe, Android. Ce logiciel, utilisé par toute une série de marques, est installé sur plus de 80% des smartphones dans le monde.

Outre Margrethe Vestager, Sundar Pichai rencontrera également à Bruxelles jeudi le commissaire européen au Marché intérieur, Günther Oettinger, ainsi que le directeur de cabinet du président de la Commission Jean-Claude Juncker, pour discuter entre autres du marché unique numérique.

Le patron de Google sera auparavant de lundi à mardi à Barcelone pour le salon de la téléphonie mobile Mobile World Congress (MWC), et mercredi à Paris pour entre autres rencontrer des éditeurs. (afp/nxp)

(Créé: 21.02.2016, 06h39)

Articles en relation

La stratégie fiscale de Google mise à nu

Pays-Bas Les comptes de Google Netherlands Holdings BV montrent qu'elle a transféré en 2014 la quasi-totalité de son bénéfice à une filiale basée dans les Bermudes et enregistrée en Irlande. Plus...

Alphabet devance Apple en capitalisation boursière

New York La société qui détient le géant informatique Google a surpassé son concurrent et prend la tête du classement mondial des sociétés cotées en Bourse. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.