«Nous espérons commercialiser une voiture volante en 2017»

IndustrieLa Slovaquie renforce sa position sur le marché automobile, selon son ministre, Vazil Hudak, à Genève ce vendredi. Entretien.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le ministre de l’Economie slovaque est de passage à Genève ce vendredi. Vazil Hudak, entend renforcer les liens avec la cité, ses banques et ses universités, notamment pour aider son pays à se renforcer sur le secteur automobile, un pan économique de la République. Rencontre avec la Tribune de Genève dans les locaux de la Chambre de commerce, d'industrie et des services de Genève (CCIG) où il a été accueilli.

Pourquoi choisir Genève, alors que la majorité des échanges entre la Slovaquie et la Suisse se font outre-Sarine, où se concentre le secteur de la sous-traitance automobile helvétique?

Genève est un centre bancaire essentiel et un canton qui a su faire en sorte que les innovations génèrent de la croissance économique, dans l'horlogerie ou les sciences de la vie. Nous venons nous inspirer, après la CCIG je me rends au CERN pour cette même raison. Genève est aussi un centre bancaire essentiel, or aucune banque suisse n'est présente en Slovaquie. Nous espérons que ça va changer. A Genève enfin, il y a le salon de l'automobile. Tous les producteurs y seront, comme ils le sont en Slovaquie.

A quel point le secteur automobile est-il important pour la Slovaquie?

Il représente 40% de notre PIB. Les principaux constructeurs y sont presque tous, de Volkswagen à Kia en passant par PSA Peugeot Citroën. Nos usines produisent des modèles très diversifiés, la Touareg hybride de Volkswagen, la Porsche Cayenne et la Peugeot 207 notamment. Et ça continue: Jaguar Land Rover vient de décider d'ouvrir une gigantesque usine dans la région de Nitra.

Sentez-vous le vent de la reprise, alors que les immatriculations de voitures neuves repartent à la hausse en Europe?

Oui, même si chaque année, nous produisons davantage. En 2006, près de 300'000 voitures y ont été construites; l'an dernier, ce chiffre a franchi pour la première fois la barre du million. La Slovaquie occupe la première place mondiale en termes de production de voitures par habitant et le scandale Volkswagen, on ne l'a pas ressenti.

La Slovaquie veut innover sur ce secteur. En quoi?

Nous voulons faire la différence en matière de recherche et de développement, en soutenant les start-up et en mettant en lien universités et constructeurs, comme en Suisse. Ça démarre bien: Jaguar Land Rover procède à des tests liés aux voitures sans conducteurs et aux systèmes de navigation autonomie en Slovaquie, on teste aussi des productions de nouvelles batteries. On discute avec Elon Musk (ndlr: le directeur de Tesla Motors) pour lancer un projet hyperloop (ndlr: un double tube surélevé dans lequel se déplacent des capsules, qu'Elon Musk définit comme un cinquième mode de transport, en plus des bateaux, avions, voitures et trains) en Slovaquie. Et il y a la voiture volante.

Une voiture volante?

Elle s'appelle AeroMobile. Elle est créée par une start-up du même nom à Nitra, soutenue financièrement par le gouvernement. Des prototypes de deux places volent déjà et beaucoup de gens veulent en acheter, surtout au Moyen-Orient. Nous devons encore procéder à des tests mais nous espérons pouvoir la commercialiser dès 2017. Elle s'adapte parfaitement aux infrastructures routières et aéroportuaires. Le plus grand défi porte sur les lois, qui doivent s'adapter à ces nouveaux véhicules, un peu comme avec les drones.

(TDG)

(Créé: 26.02.2016, 12h33)

Articles en relation

L’industrie automobile suisse souffre du franc fort

Voiture Les équipementiers helvétiques vivent des temps difficiles. Le scandale VW les affecte pourtant peu. Plus...

A fond, la boîte automatique

Automobile La majorité des constructeurs estiment que la boîte de vitesses classique est condamnée. Plus...

Ferrari présentera à Genève sa nouvelle voiture familiale

Industrie Le patron de Fiat Chrysler Automobiles, Sergio Marchionne, offrira une première mondiale au Salon de l’auto. Plus...

En Suisse, la voiture pollue davantage que l’avion et le train

Transport et environnement Sur la route et dans les airs, les modèles neufs émettent moins de gaz à effet de serre. Mais ils sont plus nombreux. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.