Monsanto pourrait supprimer des postes à Morges

IndustrieLa multinationale américaine réduit ses effectifs dans le monde entier tout en maintenant son siège européen dans le canton de Vaud.

Hugh Grant, le président du directoire et du conseil d’administration de Monsanto Company.

Hugh Grant, le président du directoire et du conseil d’administration de Monsanto Company. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des incertitudes pèsent sur le sort des 162 collaborateurs de Monsanto Company à Morges. Le porte-parole de la multinationale américaine, Brandon Mitchener, nous a confirmé que des réductions d’effectifs, et même des licenciements, sont prévus globalement: «Nous maintiendrons quoi qu’il en soit notre siège européen dans cette ville du canton de Vaud.»

Monsanto Company, firme domiciliée à Creve Cœur, dans le Missouri, emploie 21'000 personnes dans le monde, réparties dans soixante-six pays. Sa direction avait annoncé en octobre son intention de supprimer en tout 3600 postes. Autrement dit de dégraisser ses effectifs d’un peu plus de 16%. «L’objectif de ces mesures est d’économiser 500 millions de dollars par an, d’ici au 31 août 2018», indique Brandon Mitchener.

Au demeurant, il est clair que Monsanto Company commence un exercice difficile. La société a avoué une perte nette de 255,5 millions de francs au premier trimestre (septembre-novembre 2015), contre un bénéfice de plus de 240 millions au cours de la même période un an plus tôt. Dans ce contexte, le géant des semences es agricoles apprécierait d’accroître sa présence en Suisse. Notamment en parvenant à acquérir l’entreprise bâloise Syngenta.

«Les intérêts fiscaux d’une telle opération ne peuvent pas être démentis. Ils n’ont cependant jamais constitué une première motivation. Les perspectives les plus prometteuses proviennent en fait beaucoup plus d’une fantastique complémentarité des portefeuilles de Syngenta et de notre entreprise», nous confiait le président du directoire et du conseil d’administration de Monsanto Company, Hugh Grant, lors d’un entretien à Genève l’été dernier. (TDG)

(Créé: 28.01.2016, 12h36)

Mots-clés

Articles en relation

Tournée du patron de Monsanto pour mieux manger Syngenta

Industrie Les dirigeants du géant américain Monsanto passent à Genève dans l’espoir de mettre la main sur la firme bâloise. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La police française poursuit un trafiquant en Suisse
Plus...