Lindt encaisse les profits de sa montée en gamme

ChocolatLe zurichois ne dévie pas de son positionnement haut de gamme. Le bénéfice s’envole de 11% en 2015.

Pour Lindt & Sprüngli, la poule aux œufs d’or est en fait... un lapin, celui de Pâques. 
KEYSTONE

Pour Lindt & Sprüngli, la poule aux œufs d’or est en fait... un lapin, celui de Pâques. KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A l’inverse de Cailler, une marque au très fort potentiel mais relativement peu connue en dehors de Suisse, Lindt & Sprüngli a réussi à devenir le 6e plus important chocolatier du monde. Le groupe zurichois a publié mardi des résultats annuels reflétant la justesse d’une stratégie qui lui permet de talonner les énormes multinationales comme Mars. Et de se hisser au troisième rang aux Etats-Unis, le plus important marché des produits à base de cacao.

Un patron aux commandes

Ce succès n’est pas seulement dû aux acquisitions de Ghirardelli et Russell Stover. «Lindt se focalise sans relâche depuis des dizaines d’années sur sa stratégie dans le haut de gamme», explique un responsable du secteur ne voulant s’exprimer à visage découvert sur un concurrent. «Cailler souffre par exemple de faire partie du grand groupe Nestlé, car dès qu’un responsable de cette marque rencontre un certain succès, il est rapidement promu ailleurs et il faut tout reprendre à zéro», poursuit ce fin connaisseur du secteur.

La stratégie inverse est poussée à l’extrême chez Lindt & Sprüngli: Ernst Tanner cumule la double casquette de président du conseil d’administration et de directeur du groupe depuis vingt ans. Cette stratégie est aussi née d’une nécessité, car en fabriquant encore autour de 20% de ses produits en Suisse, Lindt sait que son avantage compétitif se trouve dans ce positionnement haut de gamme, «suisse». Cela lui permet de faire passer des hausses de prix – à hauteur 3,3% en 2015 – alors que le marché global était très tendu. Dès lors, la hausse du prix des matières premières (beurre de cacao, noisettes, amandes) a pu être répercutée aux clients. Preuve de la force du groupe, il a même réussi à «enregistrer une profitabilité très satisfaisante en Allemagne», un des marchés les plus difficile du monde, dominé par les discounters.

Marché suisse difficile

En Suisse aussi, sa stratégie est couronnée de succès. Le groupe y enregistre «une légère croissance», a aussi précisé hier en conférence de presse de résultats annuels Ernst Tanner. Et ceci alors que les ventes domestiques des fabricants suisses y ont reculé, en moyenne, de 5,9% sur une année, selon Chocosuisse, l’association faîtière de la branche.

A ce propos, le responsable de Lindt pour la Suisse, Kamillo Kitzmantel, a parlé d’un marché suisse «en complet effondrement», où les «actions» se succèdent, avec des baisses des prix allant de 30 à 50%. Lindt ne vend certes pas ses produits à Lidl et Aldi, mais fournit en revanche Denner, une filiale de Migros. Ernst Tanner a dans ce cadre-là remercié Migros et Coop. En ne vendant pas produits aux discounters allemandes, Lindt reçoit en retour de la part des deux leaders suisses «une présence dans leurs magasins plus importante que le justifieraient ses parts de marché».

Le géant chocolatier de Kilchberg se donne encore cinq ans pour mettre en place un réseau de magasins propres. Un projet qui devrait lui permettre de réaliser des ventes supérieures à celles du leader mondial dans ce domaine, le chocolatier Godiva, et d’y atteindre la rentabilité moyenne du groupe. Il en compte déjà 325 à travers le monde.

Les chiffres publiés mardi montrent que les ventes de Lindt ont augmenté de 7,9%, à 3,7 milliards en francs, en 2015. Le bénéfice net bondit de 11,2%, à 381 millions. L’année 2016 devrait souffrir de fêtes de Pâques tôt dans l’année. Ceci réduit la durée des ventes réalisées les semaines suivant la Saint-Valentin – traditionnellement le moment à partir duquel les lapins en chocolat font leur apparition dans les rayons. (TDG)

(Créé: 08.03.2016, 22h46)

Mots-clés

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.