Licenciements et départs volontaires chez Salt

TélécommunicationsLe personnel de l'opérateur vaudois vit des moments difficiles depuis plusieurs mois.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Salt.(ex-Orange) ne retrouve pas le calme sur le front du personnel, avec de nouvelles suppressions de postes. Après l'exode des membres de la direction l'été dernier, puis le brusque départ du patron Johan Andsjö, les turbulences ne semblent pas terminées.

La démission, début décembre 2015, du Suédois est intervenue dans un contexte déjà mouvementé. Pour rappel, rien qu'en juin dernier, trois des sept membres de l'organe exécutif de la société basée à Renens (VD) avaient jeté l'éponge.

Selon les derniers chiffres disponibles, Salt occupait en octobre environ 900 salariés, dont 300 dans le service d'appui. A l'automne, la firme avait déjà confirmé que 67 employés de cette unité s'étaient signalés dans le cadre d'un plan de départs volontaires. Ces salariés devaient bénéficier des mêmes conditions que lors d'un licenciement, dont une indemnité de départ.

Depuis, plus d'une trentaine d'employés auraient encore été remerciés, a indiqué à l'ats une source proche du dossier. Au total, plus d'une centaine de collaborateurs auraient ainsi perdu leur poste. Contacté à ce sujet, l'opérateur n'a pas souhaité prendre position.

Départ de la porte-parole

Le 15 mars, le nouveau directeur, Andreas Schönenberger, ancien chef de Google Suisse, prendra ses fonctions. Avant même son arrivée, la cheffe de communication Therese Wenger a quitté l'entreprise début février. Elle était précédée, en novembre, par la responsable des ressources humaines.

Cette nervosité intervient sur fond de profonde mutation pour l'opérateur vaudois, qui a changé de propriétaire en février 2015 puis de raison sociale en avril. Pour mémoire, il avait été vendu fin 2014 par la société de participation britannique Apax à NJJ Capital, la holding personnelle de l'entrepreneur français Xavier Niel. (ats/nxp)

(Créé: 03.03.2016, 17h30)

Mots-clés

Articles en relation

L’ex-patron de Google en Suisse dirigera Salt

Téléphonie Le conseil d’administration de l’opérateur a dévoilé lundi le nom de son futur directeur: Andreas Schönberger. Plus...

Andreas Schönenberger nommé à la tête de Salt

Télécommunications Andreas Schönenberger, ancien patron de Google Suisse, prendra ses fonctions en mars. Plus...

Le vaudois Salt mise sur un Alémanique à sa tête

Télécommunications L'opérateur mobile, ex-Orange, veut s'adapter aux demandes suisses et engager un nouveau directeur général suisse allemand. Plus...

L’opérateur mobile Salt traverse une phase de turbulence

Téléphonie Le patron du groupe de téléphonie mobile basé à Renens vient de démissionner. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Nouvelle initiative pour un congé paternité
Plus...