Les prix à la consommation ont baissé en 2016

SuisseLes prix des produits indigènes ont en moyenne baissé de 0,1%, et ceux des produits importés de 1,4%.

En décembre 2016, l'indice des prix à la consommation (IPC) a diminué de 0,1%.

En décembre 2016, l'indice des prix à la consommation (IPC) a diminué de 0,1%. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Suisse a connu en 2016 un renchérissement annuel moyen de -0,4%. Ce recul des prix à la consommation lors de l'année écoulée s'explique essentiellement par les baisses enregistrées pour les produits pétroliers et les automobiles.

Les prix des produits indigènes ont en moyenne baissé de 0,1%, et ceux des produits importés de 1,4%, indique jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS) en publiant l'indice des prix à la consommation (IPC).

Le renchérissement annuel moyen correspond au taux de variation entre la moyenne des douze indices d'une année et celle de la précédente. Il avait atteint -1,1% en 2015. Les prix avaient par contre stagné en 2014, rappelle l'OFS.

Ce recul des prix pour 2016 correspond aux prévisions de la Banque nationale suisse (BNS). Celle-ci tablait sur une baisse des prix de 0,4%. Cette tendance ne devrait néanmoins pas perdurer. Les dernières estimations de la BNS s'inscrivent ainsi à 0,1% pour 2017, et à 0,5% pour 2018.

Légère baisse en décembre

En ce qui concerne le seul mois de décembre 2016, l'IPC a diminué de 0,1% par rapport à novembre, note l'OFS. L'IPC a ainsi atteint 100 points (décembre 2015=100) lors du dernier mois de 2016. Le taux de renchérissement s'est donc chiffré à 0% en rythme annuel, c'est-à-dire en additionnant les taux des douze derniers mois.

Ce recul mensuel de 0,1% s'explique principalement par les prix plus bas enregistrés pour les voyages à forfait à l'étranger (-1,5%) et dans le secteur de l'habillement (-2%). Les denrées alimentaires sont aussi devenues meilleur marché en décembre (-1%).

Les prix du mazout se sont par contre renfloués ( 7,5%). Une hausse a également été observée dans les transports publics ( 3,3% dans la catégorie «services directs», 3% dans les «unions tarifaires»). Les transports aériens sont aussi devenus plus chers en décembre par rapport à novembre ( 5,9%). (ats/nxp)

Créé: 05.01.2017, 09h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Election française
Plus...