Les défis de la Faculté d’économie et de management de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?


La rubrique L’invité(e) est une tribune libre (3000 signes, espaces compris) sélectionnée par la rédaction. Avant d’envoyer votre contribution, prenez contact assez tôt à courrier@tdg.ch, afin de planifier au mieux son éventuelle publication. Retrouvez ici tous les invités de la Tribune de Genève

La très grande majorité de nos étudiants se destine à rejoindre le monde professionnel au terme de son cursus. Un monde professionnel de plus en plus vaste, créateur de nouveaux besoins et demandeur de nouveaux talents. En tant que Faculté d’économie et de management (GSEM), nous sommes particulièrement préoccupés par cet enjeu. C’est la raison pour laquelle la GSEM a intégré dans ses missions d’enseignement et de recherche la mise en place de solutions. Des actions rendues possibles grâce aux solides liens tissés entre notre faculté et les acteurs économiques locaux, créateurs de synergies gagnantes entre la théorie et la pratique.

Le projet «Bridge the gap» qui, comme son nom l’indique, vise à construire des ponts entre la formation académique et le monde professionnel, est la partie la plus visible de cette collaboration. Ainsi, aux côtés des Masters disciplinaires plus traditionnels, nous offrons des masters professionnalisants dans des secteurs d’activité d’importance stratégique pour l’économie locale et la Genève internationale. Ces formations duales donnent à la fois accès à une solide formation académique, et ouvrent dans le même temps aux étudiants une fenêtre sur le monde professionnel en leur proposant des stages «immersifs» grâce à des partenariats avec des associations professionnelles. Une collaboration qui s’étend à l’enseignement avec des experts du monde professionnel invités comme orateurs et qui permettent ainsi à nos étudiants de confronter la théorie à la pratique.

Il en va de même en matière de formation continue, avec des programmes (CAS, DAS, MAS et MBA) mis sur pied en étroite collaboration avec le monde professionnel. Au niveau régional d’abord, avec le MAS en management stratégique des institutions de santé, créé en partenariat avec les HUG et la Faculté de médecine, mais aussi au niveau international avec le IOMBA mis sur pied en collaboration avec les organisations internationales. En tout, ce ne sont pas moins de 45 programmes que nous proposons, tous ciblant des secteurs d’activité importants pour Genève.

En matière de recherche également, la GSEM a établi de longue date des collaborations dans le cadre de mandats ou de séminaires avec des partenaires privés ou institutionnels locaux tels que les organisations internationales, les entreprises multinationales ou la Ville de Genève.

Lorsque l’on sait l’importance des liens entre monde professionnel et monde académique dans l’obtention des accréditations, il va sans dire que ces synergies et cette manière «empirico-théorique» d’envisager la formation sont un axe de développement majeur pour notre faculté. Et ce tant au profit de nos étudiants, désireux de rejoindre le monde professionnel une fois leur diplôme en poche, que des entreprises locales et internationales à la recherche de jeunes talents. (TDG)

Créé: 18.03.2017, 10h42

Marcelo Olarreaga, doyen de la GSEM. L’auteur est depuis cette semaine doyen de la Faculté d’économie et de management de l’Université.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La sécurité n'est plus le souci majeur des Genevois
Plus...