Les banques veulent plus de soutien de Maurer

FinanceL'Association suisse des banquiers estime que tout n'est pas fait pour promouvoir l'industrie de la finance.

Patrick Odier, président de l'Association suisse des banquiers (ASB)

Patrick Odier, président de l'Association suisse des banquiers (ASB) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les banques espèrent que le nouveau ministre des finances Ueli Maurer s'engagera davantage pour promouvoir la place financière. Selon Patrick Odier, président de l'Association suisse des banquiers (ASB), Berne se soucie surtout de l'industrie d'exportation.

On peut mieux faire pour ce qui touche aux accords de libre-échange, assure Patrick Odier dans une interview parue samedi dans le journal alémanique Nordwestschweiz. «Nous n'utilisons pas assez les moyens à disposition pour promouvoir aussi l'industrie de la finance», note-t-il.

Plus loin

Patrick Odier salue toutefois le travail promotionnel du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), notamment l'envoi à l'étranger de délégations économiques, desquelles le président de l'ASB fait souvent partie. Une si bonne coopération avec le Département fédéral des finances (DFF) n'avait auparavant jamais été possible, souligne-t-il.

Mais «le ministre des finances pourrait faire davantage, de paire avec le SECO, pour la place financière», insiste-t-il. «J'espère que le nouveau chef du département le comprendra et ira dans ce sens.»

Ueli Maurer a repris au début de l'année le portefeuille des finances après le retrait d'Eveline Widmer-Schlumpf, qui passe pour avoir toujours entretenu une certaine tiédeur avec les banques. Durant son mandat, la Grisonne a eu fort à faire à la tête du département, du sauvetage d'UBS au conflit fiscal, en passant par le dossier «too big to fail» et les démêlés sur le secret bancaire. (ats/nxp)

(Créé: 23.01.2016, 06h40)

Articles en relation

L'ASB s'oppose à une taille maximale pour les banques

Finances Pour Patrick Odier, président de l'Association suisse des banquiers, fixer une taille restreindrait la compétitivité des structures. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Leuthard succède à Schneider-Ammann
Plus...