Les Russes et les Japonais désertent les hôtels suisses

TourismeLes Russes ne sont pas les seuls à avoir moins fréquenté les hôtels suisses cette année. Les Japonais manquent aussi à l'appel. Le recul de la clientèle russe pourrait s'aggraver, alors qu'a débuté l'importante saison hivernale.

Les Russes et les Japonais désertent les hôtels suisses. (Photo d'illustration)

Les Russes et les Japonais désertent les hôtels suisses. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

De janvier à octobre, les nuitées japonaises ont diminué de 10,7% par rapport à la même période de l'an passé, selon les chiffres de l'Office fédéral de la statistique (OFS). Sur la même période, les nuitées russes ont enregistré une baisse plus modérée, de 7,4%.

Le recul de cette clientèle se fait seulement ressentir de manière sensible maintenant au semestre d'hiver, a expliqué à l'ats Daniela Bär, porte-parole de Suisse Tourisme.

Plus de la moitié des nuitées russes sont générées durant les mois d'hiver, tandis que la répartition est plus régulière pour les touristes japonais. Les années précédentes, la présence des Russes a permis de combler le creux de janvier en raison de fêtes de fin d'année plus tardives.

Chute des monnaies

La chute du nombre de visiteurs russes et japonais s'explique par les fluctuations monétaires. L'effondrement du rouble s'est accéléré ces dernières semaines. Depuis début décembre, la monnaie russe a perdu près d'un tiers de sa valeur face au franc.

Ce recul est à mettre en relation avec les tensions politiques en Ukraine et les sanctions économiques qui ont suivi. Sans oublier la chute des prix du pétrole. Le gouvernement a, en outre, recommandé aux Russes de renoncer aux voyages vers l'ouest, pour des raisons patriotiques.

La situation en Russie fait souffrir le tourisme helvétique. Suisse Tourisme évoque une «baisse significative et douloureuse».

Le pays du soleil levant est aussi victime de cours de change défavorables. Le yen japonais a perdu près d'un quart de sa valeur ces deux dernières années. Et l'augmentation de l'impôt à la consommation a freiné les envies de voyage de ses habitants.

Sur l'ensemble de l'année 2014, Suisse Tourisme s'attend à un recul de 10% des nuitées japonaises et à une baisse probablement plus marquée pour la clientèle russe.

L'organisme de promotion touristique table sur une baisse entre 10 et 30% des nuitées russes pour la saison d'hiver. Le manque à gagner pour le tourisme helvétique pourrait se chiffrer entre 7,5 et 22,5 millions de francs.

Zermatt s'en sort bien

Plus encore que pour d'autres grandes destinations touristiques, les Russes constituent une clientèle importante pour Zermatt. En 2013, ils ont généré près de 50'000 nuitées dans la station valaisanne.

En hiver, ils représentent le quatrième plus grand groupe de visiteurs derrière les Suisses, les Allemands et les Britanniques, souligne Marc Scheurer, vice-directeur de l'office du tourisme de Zermatt.

Les réservations russes pour les fêtes de fin d'année sont au rendez-vous, précise-t-il. Sur l'ensemble de l'année, l'office du tourisme de Zermatt s'attend, cependant, à un repli des nuitées russes de 6%, soit une baisse moindre que celle attendue sur l'ensemble du pays par Suisse Tourisme.

Les Russes, qui se rendent à Zermatt, aiment fréquenter les quatre voire cinq étoiles. Pour l'heure, Marc Scheurer n'a pas constaté d'annulation dans les hôtels de luxe. Pour les trois et quatre étoiles, quelques Russes ont, par contre, d'ores et déjà annulé leur séjour.

La chute du rouble ne semble pas encore avoir affecté la clientèle aisée. «Mais la plupart d'entre eux réservent et paient leur voyage longtemps à l'avance», précise le vice-directeur de l'office du tourisme de Zermatt. Beaucoup de Russes possèdent également un compte en dollars ou en euros.

La situation monétaire va, par contre, affecter le comportement d'achat des touristes russes.

Miser sur la Chine et les pays du Golfe

Afin d'attirer cette clientèle, Suisse Tourisme emploie cinq personnes à Moscou, qui disposent d'une enveloppe de 1,4 million de francs. Au Japon, six individus sont chargés de la même mission avec la somme de 600'000 francs.

L'organisme de promotion touristique mise désormais sur la Chine et les pays du Golfe, qui offrent un fort potentiel de croissance. Entre janvier et octobre, les nuitées chinoises ont augmenté de 13,3%. Et une hausse de 23,1% a été enregistrée pour les pays du Golfe. (ats/nxp)

(Créé: 28.12.2014, 10h53)

Articles en relation

Les séjours hôteliers en Suisse parmi les plus chers au monde

Tourisme Une nuitée dans la station huppée grisonne de Saint-Moritz revient à 177 francs en moyenne. Seule New York la devance, avec 238 francs pour un lit dans la «Grosse Pomme». Plus...

Zermatt est la station favorite des skieurs

Valais La station valaisanne vient de remporter le prix «Best Ski Resort» 2014. Les skieurs de cinq pays alpins ont été questionnés sur 21 critères relatifs à la taille du domaine, la qualité des pistes ou encore l'ambiance. Plus...

L'horizon s'éclaircit pour le tourisme suisse

Etude Le tourisme suisse devrait connaître une évolution favorable l'année prochaine après une stagnation durant l'été 2014. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Autriche: un président écolo élu de justesse
Plus...