Les PME comptent créer 200'000 emplois en 2016

AllemagneLes petits patrons allemands abordent la nouvelle année avec optimisme, sans pour autant vouloir embaucher des réfugiés.

George Romanos, un réfugié syrien, a été embauché dans un garage à Bobingen, dans le sud de l'Allemagne, en juillet 2015.

George Romanos, un réfugié syrien, a été embauché dans un garage à Bobingen, dans le sud de l'Allemagne, en juillet 2015. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les PME allemandes, colonne vertébrale de l'industrie du pays, espèrent créer 200'000 nouveaux emplois dans le pays en 2016 mais ne comptent pas embaucher massivement de réfugiés, a indiqué mardi leur fédération nationale.

«Nous attendons 200'000 créations d'emplois l'année prochaine» dans le «Mittelstand», du nom de ce tissu de PME souvent industrielles, familiales et très orientées à l'export, a affirmé mardi en conférence de presse Mario Ohoven, président de la fédération nationale des entreprises de taille moyenne (BVMW). La BVMW compte 270'000 entreprises membres.

Ainsi, 39% des petites et moyennes entreprises ayant répondu à un sondage du BVMW envisagent d'embaucher de nouveaux salariés en 2016, contre seulement 8% qui prévoient de licencier, tandis que les 53% restants n'entrevoient pas d'évolution de leurs effectifs.

Pénurie de main-d'oeuvre qualifiée

«Malgré une conjoncture économique mondiale peu favorable, les chefs d'entreprise allemands abordent majoritairement l'année à venir avec optimisme», s'est réjoui Mario Ohoven. Quelque 99% des entreprises allemandes font partie du «Mittelstand», et il fournit plus de deux tiers des emplois dans le pays.

Mais selon le même sondage, 87% des entreprises indiquent éprouver des difficultés à trouver la main-d'oeuvre adaptée à leurs besoins.

Le recul du chômage, qui pointe à son plus bas niveau depuis 1990 (6,3% en novembre), et le vieillissement de la population confrontent un nombre croissant d'entreprises allemandes à une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée, à laquelle pourraient remédier en partie, selon certains observateurs, les réfugiés arrivés en Allemagne cette année et ceux encore attendus.

Chômage pour les réfugiés

Les chefs de PME ne sont pas de cet avis, et estiment à 70% que l'arrivée massive de réfugiés ne contribuera «vraisemblablement pas» à compenser le manque de bras pour faire tourner leurs usines, souligne le BVMW.

Dans son rapport mensuel de décembre publié la semaine dernière, la Banque centrale allemande avait de même souligné qu'une grande partie des réfugiés étaient menacés par le chômage, «en raison de qualifications faibles ou inexistantes ainsi que de barrières culturelles et linguistiques, et n'entrera dans l'emploi que très graduellement». (ats/nxp)

(Créé: 29.12.2015, 23h44)

Galerie photo

Articles en relation

Les Länder consacreront 17 milliards aux réfugiés

Allemagne En 2016, la somme que dépenseront les Länder pour les migrants dépassera celle réservée au département de l'Education et de la Recherche. Plus...

Allemagne: 8'500 enseignants recrutés en 2015

Education L'afflux de migrants a nécessité l'ouverture de «classes spéciales», indique le quotidien Die Welt. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La police française poursuit un trafiquant en Suisse
Plus...