Le rouble continue de dégringoler face au dollar et à l'euro

MonnaiesLe rouble s'est effondré lundi en perdant 8% en quelques heures face au dollar et à l'euro, plombé par la baisse des prix du pétrole et par les sanctions économiques imposées par les Occidentaux à la Russie.

La monnaie russe est tirée vers le bas par les sanctions économiques décrétées par les Occidentaux dans la foulée de la crise ukrainienne.

La monnaie russe est tirée vers le bas par les sanctions économiques décrétées par les Occidentaux dans la foulée de la crise ukrainienne. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis le début de l'année, le rouble a chuté de 47% face à l'euro et de plus de deux tiers (63%) face au billet vert.

A 12h39, l'euro est monté jusqu'à 66,50 roubles pour un euro, alors que le billet vert est monté à 53,29 roubles pour un dollar. Le rouble s'est ensuite légèrement apprécié.

En seulement un mois, le rouble a ainsi perdu 26% face à l'euro et 27% face au dollar.

La monnaie russe est tirée vers le bas par les sanctions économiques décrétées par les Occidentaux dans la foulée de la crise ukrainienne et par la baisse des cours du pétrole, dont l'Etat russe tire la moitié de ses revenus.

La décision la semaine dernière de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de maintenir leur niveau de production à 30 millions de barils par jour pour les six prochains mois a relancé la chute du rouble.

Population inquiète

Les autorités russes se veulent rassurantes, le président Vladimir Poutine affirmant ne voir «rien de particulier» dans la décision de l'OPEP.

«L'hiver approche, et je suis sûr qu'au premier trimestre, vers le milieu de l'année, le marché sera rééquilibré», a-t-il assuré.

La Banque centrale russe, qui avait décidé début novembre de laisser le rouble flotter librement, a annoncé vendredi être prête à reprendre si nécessaire ses interventions régulières censées réduire la volatilité de la monnaie.

Pour autant, selon un sondage publié par le centre indépendant Levada, la population russe commence à s'inquiéter de la dégradation de l'économie russe, dont l'horizon s'annonce bien sombre avec une croissance qui devrait tomber à zéro début 2015 selon la Banque centrale.

Un quart des Russes interrogés se disent ainsi préoccupés par la chute des prix du pétrole tandis que 80% des Russes s'inquiètent aussi de l'inflation, qui a dépassé les 8% à cause de la faiblesse du rouble et de l'embargo décidé par Moscou sur la plupart des produits alimentaires occidentaux en représailles aux sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne.

(afp/nxp)

(Créé: 01.12.2014, 15h03)

Articles en relation

Le rouble dégringole face au dollar et à l'euro

Monnaies La monnaie russe s'est approchée de la barre symbolique des 50 roubles pour un dollar, mais aussi face à l'euro, au lendemain de la décision de l'OPEP de maintenir son objectif de production. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le National pour une retraite à 67 ans
Plus...