Le recul des offres d'emploi s'atténue un peu

Marché du travailSur quatre mois, les entreprises de la région lémanique ont été les plus enclines à embaucher.

En comparaison annuelle, presque toutes les régions affichent une tendance à la baisse.

En comparaison annuelle, presque toutes les régions affichent une tendance à la baisse. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les entreprises suisses ont recruté du personnel avec prudence durant le quatrième trimestre 2015. L'offre d'emploi a diminué d'environ 3% par rapport au trimestre précédent, mais reste stable corrigée des valeurs saisonnières. Sur un an, la baisse est de 9%.

Le recul de la demande de personnel sur le marché de l'emploi ralentit, montre l'indice Swiss Job Market Index établi par l'agence d'intérim Adecco, en collaboration avec l'Université de Zurich. «L'évolution négative renvoie aux incertitudes persistantes qui ont marqué l'année économique 2015», constate une spécialiste du marché du travail Marianne Müller, citée dans un communiqué publié lundi.

Sur quatre mois, les entreprises de la région lémanique englobant le Valais, Vaud et Genève ont été les plus enclines à embaucher ( 2%). Celles de la Suisse orientale se sont par contre montrées particulièrement frileuses en matière de recrutement (-12%). Le nombre de postes à pourvoir a notamment diminué dans le secteur commerce et vente.

L'Espace Mittelland - regroupant Fribourg, Neuchâtel, le Jura et Berne -, se montre également réticent à l'embauche (-4%). Dans cette région, Adecco observe une baisse des besoins en personnel dans le bâtiment et le secteur technique. L'offre d'emploi en Suisse centrale est également en recul (-6%), tout comme à Zurich (-3%) et dans la Suisse du Nord-Ouest (-5%).

Recul sur un an

En comparaison annuelle, presque toutes les régions affichent une tendance à la baisse, note Adecco. La tendance est toutefois la plus lourde en Suisse orientale, avec un repli de 19%. La région lémanique (-11%) l'Espace Mittelland (-9%) et Zurich (-5%) sont aussi touchés. Seule la Suisse orientale enregistre une légère progression ( 3%).

«C'est un climat bien plus pessimiste qui s'est installé sur le marché de l'emploi et ce, dans presque tous les secteurs professionnels», affirme l'agence d'intérim.

Le secteur du bâtiment et du second-oeuvre est encore une fois le plus touché (-22%). Le secteur industrie et transport enregistre une baisse de même ampleur (-20%), particulièrement affecté par le recul de l'offre d'emploi dans l'industrie mécanique.

Les postes à pourvoir dans l'enseignement, les services publics et le secteur de la santé sont eux aussi moins nombreux (respectivement -17% et -18%). En outre, la demande de personnel diminue clairement dans le secteur du commerce et de la vente (-14%) ainsi que dans la technique et les sciences naturelles (-12%).

Adecco constate également que le volume des offres diminue sur tous les canaux de publication. Dans le détail, la presse enregistre un recul de 25%, et les portails d'emploi en ligne une baisse de 3%. (ats/nxp)

(Créé: 25.01.2016, 12h17)

Articles en relation

Le chômage partiel moins utilisé que prévu

Crise du franc fort Les entreprises actives à l'exportation ont été plus touchées par la force du franc. Plus...

Chômage partiel étendu à 18 mois dès février

Franc fort La modification de l'ordonnance permettant une perception des indemnités pendant 18 mois durera jusqu'au 31 juillet 2017. Plus...

Le taux de chômage a encore crû en novembre

Suisse De 3,3% en octobre, il est passé à 3,4% ce mois-ci, a annoncé mercredi le SECO. Plus...

Le chômage inquiète de plus en plus les Suisses

Baromètre Si les Suisses sont fiers de leur passeport à croix blanche, un baromètre révèle que le chômage, la retraite et les réfugiés les préoccupent beaucoup. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La police française poursuit un trafiquant en Suisse
Plus...