La maison Playboy à vendre pour 200 millions de dollars

Etats-UnisPlayboy Enterprises a mis la demeure à vendre à ce prix mais un site spécialisé dans les célébrités estime plutôt la villa à entre 80 et 90 millions de dollars.

Hugh Hefner dans sa maison de Beverly Hills en 2011.

Hugh Hefner dans sa maison de Beverly Hills en 2011. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La célèbre maison du fondateur du magazine Playboy Hugh Hefner, qui y organisa bien des soirées, est à vendre pour 200 millions de dollars (199 millions de francs), selon le site américain TMZ.

Playboy Enterprises a mis la demeure à vendre à ce prix mais le site spécialisé dans les célébrités, citant des agents immobiliers de Holmby Hills, près de Beverly Hills à Los Angeles, estiment plutôt la villa à entre 80 et 90 millions de dollars.

Les acheteurs potentiels peuvent visiter la maison, à une exception près: la chambre de Hugh Hefner, selon TMZ. Et surtout, la maison est achetable avec l'équivalent d'un viager: l'acheteur devra laisser Hugh Hefner y vivre jusqu'à sa mort.

Le magazine Forbes qualifie le style architectural de la maison comme gothique/Tudor. Et la propriété inclut trois bâtiments abritant animaux et volatiles, un cimetière pour animaux domestiques, un court de tennis, une chute d'eau, une piscine et un terrain de basket.

Selon de nombreux visiteurs, la propriété, construite en 1927, est en mauvais état. (ats/nxp)

(Créé: 09.01.2016, 22h32)
Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.