La guerre du Post-it n'est pas finie

JusticeUn Américain et le conglomérat MMM se disputent -toujours- la paternité des fameux pense-bêtes qui collent.

Dean Hochman - Flickr Creative Commons

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le conglomérat industriel américain MMM, qui a popularisé le Post-it, est poursuivi en justice par un Américain qui en réclame la paternité.

Le plaignant de 67 ans réclame au moins 400 millions de dollars (393 millions de francs) de dommages et intérêts, selon des documents judiciaires.

Dans sa plainte, déposée en Floride et consultée vendredi par l'AFP, l'inventeur prolifique - 39 brevets déposés et reconnus aux Etats-Unis selon son compte Twitter - affirme avoir inventé le Post-it en 1973. Il l'aurait baptisé à l'époque «Press-on Memo».

Mais 3M a toujours indiqué que le Post-it, l'un de ses produits les plus connus, a été développé en 1974 par ses scientifiques. Il a en débuté la commercialisation en 1977, mais c'est en 1980 que les ventes de cette petite feuille de papier auto-adhésive amovible ont vraiment décollé.

Un accord

«3M a développé le Post-it sans une quelconque contribution ni inspiration» du plaignant, a réaffirmé vendredi une porte-parole du groupe basé dans le Minnesota.

En 2015, le chiffre d'affaires de la division de produits de consommation courante de 3M à laquelle appartient le Post-it s'est élevé à 4,4 milliards de dollars, en recul de 2,2%.

Le plaignant conteste la version de 3M. Il avait déjà attaqué le groupe pour violations des droits d'auteur en 1997. Les deux parties étaient parvenues à un accord dont les termes sont restés confidentiels.

Dans sa nouvelle action judiciaire, l'homme indique qu'il était convenu que ni lui ni 3M ne réclament la paternité du Post-it dans l'avenir. Le conglomérat aurait violé, selon lui, cette clause. (ats/nxp)

(Créé: 12.03.2016, 01h21)

Articles en relation

Samsung va payer 548 millions de dollars à Apple

Litige Le différend pour violation de brevets, qui oppose de longue date les géants sud-coréen et californien, n'est pourtant pas clos. Plus...

Apple paiera 234 millions pour violation de brevet

Justice Le groupe informatique doit payer 234 millions de dollars pour avoir violé un brevet de l'université du Wisconsin. Plus...

Apple porte plainte contre la Chine concernant Siri

Droits de brevets Le géant américain de l'informatique poursuit une agence gouvernementale chinoise et une compagnie locale sur des droits de brevet pour son assistant personnel intelligent Siri. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'Italie dit non au référendum de Renzi
Plus...