La Une | Samedi 20 septembre 2014 | Dernière mise à jour 07:33
Compétitivité

La Suisse excelle dans l’art de garder ses talents

Par Anne-Elisabeth Celton. Mis à jour le 27.11.2013

Selon un récent classement, la Suisse est championne pour attirer, développer et conserver ses brillants diplômés.

La Suisse parvient à garder ses talents récemment gradués en raison d'un marché du travail performant.

La Suisse parvient à garder ses talents récemment gradués en raison d'un marché du travail performant.
Image: Keystone

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

La fuite des cerveaux n'est pas un problème pour la Suisse. Le pays se trouve en tête du classement mondial des nations créatrices de nouveaux talents, lancé mardi 26 novembre par l'European Business School (Insead). Ce nouveau «ranking» évalue 103 pays sur 48 facteurs allant de l'éducation à la politique. Il mesure la compétitivité des nations en fonction de leur capacité à développer, conserver et attirer les jeunes pousses.

Selon ce rapport, la Suisse est la championne en la matière. Son environnement est propice à l'innovation et à l'émulation scientifique. Grâce à son engagement envers un système éducatif de haut niveau et un marché du travail performant, elle sait garder ses brillants diplômés. Elle attire aussi les nouveaux talents en raison de son faible taux de chômage et ses actions en faveur de la création d'entreprises.

Etats-Unis à la traîne

Singapour arrive en seconde position. L'île est concurrentielle en raison d'une stratégie claire pour développer et attirer les meilleurs employés. Dans le top 10, on retrouve principalement, des pays nordiques comme le Danemark et la Suède. Les États-Unis atteignent la neuvième place. L’Allemagne se place à la 16e position et la France à la 20e.

Comment ces pays peuvent-ils améliorer leur compétitivité en la matière? «En investissant dans la formation continue, en rendant plus flexible le marché du travail et en favorisant la mobilité géographique. Le talent est aujourd'hui la ressource clé de notre économie mondiale», note le rapport de l'Insead.

Concilier vie professionnelle et familiale

Cette étude montre également que les nations ayant les semaines de travail les plus courtes sont celles qui détiennent le nombre record de talents. Ces pays permettent souvent de mieux concilier vie professionnelle et familiale.

En mai 2013, la Suisse s'était déjà hissée à la deuxième place du classement annuel du Centre de la compétitivité mondiale de l'IMD, derrière les Etats-Unis.

L'indice de l'Insead est basé sur les données de différentes sources internationales comme la Banque mondiale , l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle et ou encore l'UNESCO.

En quoi consiste l'étude de l'Insead? Explications en vidéo

(Newsnet)

Créé: 27.11.2013, 14h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment