La France trouve 38'000 comptes cachés en Suisse

BanqueLe fisc français a bénéficié du soutien de son homologue allemand qui lui a transmis des listings en perquisitionnant les locaux d'UBS outre-Rhin.

(Image d'illustration)

(Image d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le fisc français a découvert 38'000 comptes dissimulés en Suisse appartenant à des clients Français de la banque UBS, selon une information du journal français Le Point.

La Direction nationale des enquêtes fiscales (DNEF) a mis à jour l'équivalent de 12 milliards d'euros (13 milliards de francs) d'avoirs «cachés» pour 2008. Sur des fichiers datant de 2006, les limiers français ont répertorié 33'000 comptes de ressortissants français pour des encours avoisinant 15,2 milliards d'euros.

Avec l'aide de l'Allemagne

Cette somme est répartie sur des dizaines de milliers de comptes, parfois approvisionnés de très petits montants, révèle l'enquête de l'hebdomadaire. La moitié des comptes abritaient en effet des dépôts inférieurs à 1000 euros.

Le magazine souligne toutefois que les cent plus gros comptes concentrent à eux seuls un milliard d'euros et le plus garni d'entre eux affichait un solde de 60 millions d'euros.

Selon Le Point, la cellule d'élite créée par Bercy a bénéficié du soutien du fisc allemand qui lui a transmis à l'été 2015 des listings en perquisitionnant les locaux d'UBS outre-Rhin.

(Créé: 21.01.2016, 07h25)

Mots-clés

Articles en relation

Les banques privées veulent un meilleur accès au marché

Finance Les banques privées et de gestion suisses demandent une amélioration des conditions cadres. Plus...

Le fisc américain a négocié avec 75 banques suisses

Etats-Unis / Suisse Cinq nouveaux établissements ont rejoint le programme de régularisation mis en place par les autorités américaines. Plus...

Le tour de vis sur les grandes banques en consultation

«Too big to fail» Le Département fédéral des finances a mis en consultation jusqu'au 15 février les exigences envers les grands établissements pour qu'ils ne menacent pas l'économie. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.