L'indice PMI a repris des couleurs en fin d'année

FinanceEn décembre, l'indice s'est fixé au-dessus du seuil de croissance de 50 points.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon l'enquête mensuelle de Credit Suisse et de l'association pour l'achat procure.ch, l'indice des directeurs d'achat (PMI) s'est élevé à 52,1 points, soit une hausse de 2,3 points par rapport à novembre.

En décembre, l'indice s'est fixé au-dessus du seuil de croissance de 50 points. Durant 2015, cela n'est arrivé que durant trois mois de l'année, peut-on lire dans le communiqué diffusé lundi.

Par rapport à décembre 2014, l'indice est toutefois en recul de 1,5 point. En moyenne annuelle, l'indice PMI s'est fixé à 49,5 points, soit nettement en dessous de la moyenne de 2014 qui se montait à 54,1 points. Il demeure toutefois nettement au-dessus de la moyenne obtenue lors de la récession mondiale de 2009 (44,3 points).

En décembre, le sous-indice production a grimpé de 8,1 à 57,6 points, par rapport à novembre 2015. La production a augmenté dans la plupart des mois de l'année, fluctuant de mois en mois mais à un haut niveau. Pas de progression soutenue en 2016

Le sous-indice carnets de commandes est resté stable à 51,4 points, contre 51,5 points en novembre. les stocks sont en hausse de 1,6 point à 50,6 points pour les matières premières. Pour les produits finis, les stocks sont toutefois en recul de 1,5 à 49 points.

Le sous-indice occupation est en augmentation de 0,8 point à 44,7 points. Avec une moyenne annuelle de 43,5 points, il est resté nettement au-dessous de celle de 2014.

Les auteurs de l'enquête pointent les licenciements et pensent que la situation risque de perdurer sans une baisse du franc peu probable, vu la situation monétaire de la zone euro. L'industrie ne doit dès lors pas compter en 2016 sur une progression soutenue. (ats/nxp)

(Créé: 04.01.2016, 11h05)

Mots-clés

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Suisses refusent l'initiative AVS+
Plus...