L'éolien est devenu la 3e source d'électricité en Europe

EnergieL'éolien est désormais la première énergie renouvelable d'Europe en terme de capacités et représente 15,6% du parc électrique.

Image: ARCHIVES-PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Avec 142 gigawatts (GW) de capacités existantes, l'énergie éolienne est devenue l'an dernier la troisième source de production d'électricité dans l'UE.

Moins de nouvelles éoliennes terrestres ont toutefois été implantées en 2015, a indiqué mardi le secteur.

12'800 mégawatts (12,8 GW) de nouvelles capacités éoliennes ont ainsi été installés dans l'UE l'an dernier, soit 6,3% de plus qu'en 2015, détaille dans son bilan annuel l'association européenne de l'énergie éolienne (EWEA), qui rassemble les acteurs industriels européens de la filière.

L'éolien est désormais la première énergie renouvelable d'Europe en terme de capacités et représente 15,6% du parc électrique, doublant de peu l'hydroélectricité (15,5%), mais toujours derrière le gaz (21,1%) et le charbon (17,5%).

L'énergie du vent a satisfait 11,4% de la consommation de courant de l'UE, selon les estimations de l'EWEA. A lui seul, l'éolien a représenté près de 45% de l'ensemble des capacités électriques installées l'an dernier et a totalisé un record de 26,4 milliards d'euros d'investissements, en hausse de 40% par rapport à 2014.

L'Allemagne loin devant

L'Allemagne possède toujours le premier parc éolien d'Europe (45 GW), devant l'Espagne (23 GW), le Royaume-Uni (13,6 GW) et la France (10,4 GW).

Si l'éolien en mer a confirmé son développement massif, notamment dans les pays d'Europe du Nord avec un doublement des installations, l'éolien terrestre a, lui, marqué sérieusement le pas (-7,8%).

C'est «le contrecoup des changements de soutiens (publics) intervenus depuis le début de la décennie», explique l'EWEA, qui estime aussi que «l'incertitude réglementaire reste un défi de taille en Europe, particulièrement dans le terrestre».

A l'initiative de la Commission européenne, les énergies renouvelables sont appelées à être moins soutenues directement via des tarifs d'achats et à être intégrées progressivement sur le marché de l'électricité. (ats/nxp)

(Créé: 09.02.2016, 08h43)

Articles en relation

L'énergie du vent est sous-utilisée selon Suisse Eole

Ecologie «Le vent souffle et cette énergie n'est pas utilisée: c'est intolérable!», ont dénoncé lundi les représentants de Suisse Eole. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

le Royaume-Uni quitte l'UE
Plus...