L'Iran augmente sa production pétrolière

Or noirLe ministère iranien du pétrole a ordonné l'augmentation de la production pétrolière du pays de 500'000 barils par jour.

Puit de pétrole.

Puit de pétrole. Image: DR/Photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), l'Iran produit actuellement 2,8 millions de barils par jour et en exporte un peu plus d'un million barils.

«L'Iran a la capacité d'augmenter sa production de 500'000 barils avec la fin des sanctions et l'ordre a d'ailleurs été donné aujourd'hui d'augmenter cette production», a déclaré Rokneddine Javadi, cité par le site d'information du ministère du pétrole.

Téhéran avait annoncé son intention d'augmenter sa production de 500'000 barils par jour avec la levée des sanctions internationales et de 500'000 barils supplémentaires d'ici six mois.

Fin des sanctions

L'accord sur le programme nucléaire iranien entré en vigueur samedi a permis aux Etats-Unis et à l'Union européenne (UE) d'annoncer la fin des sanctions imposées à Téhéran, qui touchaient notamment les exportations pétrolières.

«Le principal problème du marché est une surproduction de deux millions de barils par jour qui pousse à la baisse les prix», a reconnu M. Javadi.

Mais il a ajouté: «Si l'Iran n'augmente pas sa production, les pays voisins pourraient augmenter la leur d'ici six mois à un an et prendre les parts de marché de l'Iran», a-t-il ajouté.

Le prix du pétrole a chuté en un an pour s'installer sous la barre des 30 dollars le baril, un seuil jugé improbable il y a encore quelques mois. (ats/nxp)

(Créé: 18.01.2016, 14h09)

Articles en relation

Le rouble chute avec le pétrole

Monnaie La monnaie russe est tombée au plus bas depuis plus d'un an dans le sillage des prix du pétrole eux-mêmes plombés par la levée des sanctions contre l'Iran. Plus...

Les géants du pétrole entre attirance et prudence

iran Avec la levée progressive et contrôlée des sanctions, la République islamique est amenée à jouer un rôle déterminant sur le marché énergétique. Plus...

Les Bourses du Golfe plombées par l'Iran et le pétrole

Marchés Les places financières des monarchies pétrolières du Golfe ont fortement chuté dimanche. Plus...

Plombé par l'Iran, le pétrole finit sous les 30 dollars

Bourse de New York Les cours du pétrole ont fini pour la première fois depuis douze ans à moins de 30 dollars le baril à New York. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: ouverture d'une école pour surdoués
Plus...