Giorgio Armani supprime 100 emplois au Tessin

ChômageLe couturier souhaite transférer une partie de son site logistique implanté à Mendriso vers Milan.

La décision de la maison de couture milanaise serait liée au contexte monétaire défavorable.

La décision de la maison de couture milanaise serait liée au contexte monétaire défavorable.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La filiale tessinoise du couturier italien Giorgio Armani veut supprimer 100 emplois sur son site de logistique et de services de Mendrisio pour les transférer vers Milan. Après la réorganisation, l'implantation comptera moins de dix personnes.

Les deux tiers de ces 100 postes sont occupés par des frontaliers venant d'Italie, a indiqué vendredi le syndicat chrétien OCST (pour Organizzazione Cristiano Sociale Ticinese). Le site de Mendrisio occupait à une époque jusqu'à 130 personnes.

Selon l'OCST, une entité affiliée à Travail.Suisse, les 100 employés touchés par la réorganisation se voient proposer un nouveau poste dans la capitale lombarde. Les frontaliers sont en mesure d'accepter l'offre, même si le salaire devrait être réduit de plus de moitié (de 4000 à 1500 euros, soit de 4350 à 1630 francs ).

Contexte monétaire défavorable

Cette offre n'est évidemment pas acceptable pour le personnel suisse, précise l'OCST via une déclaration d'un de ses dirigeants relayée par l'agence de presse italienne Ansa. Le syndicat a demandé l'ouverture d'une procédure de licenciements collectifs, en vue de l'obtention d'un plan social.

La décision de la maison de couture milanaise serait liée au contexte monétaire défavorable, aux difficultés sur les marchés chinois et russe, selon des observateurs. La réorganisation du site tessinois de Giorgio Armani avait déjà fait l'objet de rumeurs au début du mois de février.

Le secteur logistique lié à la mode au Tessin est composé d'une trentaine d'entreprises, qui emploient environ 2500 personnes. (ats/nxp)

(Créé: 26.02.2016, 18h53)

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Leuthard succède à Schneider-Ammann
Plus...