General Electric: 500 manifestants à Baden

RestructurationL'annonce du géant américain de supprimer jusqu'à 1300 emplois en Suisse continue de faire des vagues.

La manifestation était organisée par la représentation du personnel de GE Suisse (Samedi 23 janvier 2016).

La manifestation était organisée par la représentation du personnel de GE Suisse (Samedi 23 janvier 2016). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A l'appel des syndicats, 500 personnes sont descendues dans la rue à Baden (AG) pour réclamer le maintien des emplois chez General Electric (GE) et un engagement des politiques.

Les dirigeants du géant américain ont été vertement critiqués par les orateurs: ces suppressions d'emplois ne se justifient pas au vu des résultats actuels, a dénoncé Ernst Giger, représentant du personnel de GE Suisse. Il ne s'agit que d'une manœuvre financière pour satisfaire les actionnaires.

Selon Mathias Regotz du syndicat Syna, GE affiche un chiffre d'affaires annuel de 150 milliards de francs et verse 26 milliards de dividendes. Avec un seul milliard, toutes les places de travail menacées pourraient être maintenues pendant plusieurs années, calcule-t-il.

Reprise d'Alstom

La manifestation était organisée par la représentation du personnel de GE Suisse, les syndicats Unia et Syna, par Employés Suisse et la Société des employés de commerce. Ils espéraient quelque 1500 participants.

General Electric a annoncé le 13 janvier qu'il envisageait de supprimer jusqu'à 1300 emplois sur les 5500 que comptent les sites argoviens de Baden, Birr, Dättwil, Turgi et Oberentfelden. Et ce seulement deux mois après avoir repris le pôle énergie du groupe français Alstom. (ats/nxp)

(Créé: 23.01.2016, 14h55)

Mots-clés

Articles en relation

General Electric a plongé dans le rouge l'an passé

Industrie Le conglomérat industriel américain, qui entend supprimer 1300 emplois en Suisse, est passé dans le rouge en 2015. Plus...

Alstom, symbole de la désindustrialisation en Suisse

Argovie L'annonce de General Electric est un nouveau signal négatif pour l'industrie. Qui redoute désormais le pire pour sa survie en Suisse. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Séisme en Italie
Plus...