Gategroup refuse de déchoir son président du conseil

Services à bordLe groupe zurichois est en conflit avec RBR Capital Advisors et Camox Master Fund, deux fonds spéculatifs qui détiennent ensemble 11,3% de son capital.

Image: Archives/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les deux actionnaires, basés aux îles Caïmans et au Luxembourg, veulent déchoir l'actuel président Andreas Schmid. Ces fonds veulent également introduire deux nouveaux membres au conseil d'administration. Dans un communiqué diffusé mardi, le spécialiste zurichois des services à bord rejette cette tentative, qui donnerait un «poids excessif» aux deux fonds et «mettrait Gategroup sous pression».

Déjà l'année dernière, RBR Capital Advisors et Camox Master Fund avaient proposé deux nouveaux membres à l'élection qui ont intégré le conseil.

Perte de plus de 55 millions

La direction considère que les changements proposés ne sont pas dans l'intérêt du groupe, qui a réalisé «une bonne performance l'année dernière» dans le contexte d'un grand renouvellement du comité de direction et du conseil d'administration. La stratégie est en cours de mise en oeuvre et a déjà permis d'augmenter la rentabilité.

Pour cette raison, Gategroup recommande de maintenir les membres actuels. Le groupe propose toutefois de ne pas réélire Gerard van Kesteren, qui avait rejoint l'organe de surveillance en avril 2015 sur proposition de RBR Capital.

Malgré une performance positive sur le seul 3e trimestre, le groupe zurichois a essuyé une perte nette de 55,1 millions de francs sur les neuf premiers mois de 2015, contre un bénéfice net de 30,6 millions à fin septembre 2014. (ats/nxp)

(Créé: 16.02.2016, 09h10)

Mots-clés

Articles en relation

Gategroup a repris de la hauteur au 3e trimestre

Services à bord Le groupe basé à Zurich estime que sa nouvelle stratégie livre ses premiers fruits en termes d'efficacité et de rentabilité. Plus...

Gategroup plombé par le franc fort

Restauration à bord Affecté par l'appréciation du franc et les charges de restructuration, Gategroup va supprimer 300 emplois. Plus...

Gategroup creuse sa perte

Services à bord Le fournisseur zurichois de services à bord a enregistré un déficit de 37,6 millions de francs, contre -16,7 millions lors de la même période de 2014. Plus...

Gategroup double son bénéfice

Services à bord Le fournisseur zurichois de services à bord présente de meilleurs chiffres que prévu avec un bénéfice qui a plus que doublé. Plus...

Gategroup confronté à la fronde d'un actionnaire

Services à bord Un fonds spéculatif qui détient un peu plus de 7% de parts dans le fournisseur zurichois de services à bord exige des changements importants au conseil d'administration. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.