Franc succès pour les «lémans»

Arc lémaniqueLa monnaie de la région lémanique transfrontalière fait des émules depuis son lancement il y a cinq mois.

Capture d'écran du site monnaie-leman.org

Capture d'écran du site monnaie-leman.org

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Avec près de 600 membres individuels et prestataires de biens ou de services, l'association Monnaie Léman se dit dépassée par son succès.

«Sorti en décembre, le documentaire «Demain», sur les initiatives locales en faveur du climat, a donné un élan supplémentaire à notre monnaie, après un démarrage rapide en septembre lors du festival Alternatiba Léman, à Genève», indique Jean Rossiaud, président de l'association Monnaie Léman (Suisse). Le principe séduit, mais il peine encore à se concrétiser dans les échanges au bout du lac.

Renforcer l'économie locale

Les monnaies complémentaires visent en premier lieu à renforcer l'économie locale, en favorisant la production et la consommation locales. Mais elles permettent aussi d'agir sur le réchauffement climatique en réduisant au minimum les transports, à l'origine de 25% des émissions de gaz à effet de serre.

Les utilisateurs du léman s'engagent à respecter une charte qui encourage l'amélioration continue vers des pratiques économiques socialement et écologiquement responsables. A ce jour, l'association compte 450 membres individuels et 140 commerces, entreprises ou prestataires de services. Les trois quarts d'entre eux se situent à Genève, le reste en France voisine.

Communauté résiliente

Quelque 24'000 lémans ont été émis. «Nous devons maintenant travailler à ce qu'ils circulent plus vite», explique M. Rossiaud, aussi conseiller municipal Vert de la Ville de Genève et député suppléant au Grand Conseil. La démarche est désormais visible grâce à un panneau permettant aux prestataires de biens ou de services d'indiquer qu'ils acceptent le léman.

Surtout, l'association approche actuellement chaque entreprise membre pour qu'elle trouve des clients et des fournisseurs qui acceptent la monnaie. «Cela renforcera la communauté de paiement et la rendra moins dépendante des grands groupes. Elle sera aussi plus résiliente face aux crises économiques et financières», analyse Jean Rossiaud.

Cafés, épiceries, graphistes, services informatiques, librairies, associations humanitaires et caritatives figurent parmi les membres. «Le léman n'a pas vertu à se cantonner à l'économie sociale et solidaire. De nombreux commerces et entreprises qui ne se reconnaissent pas dans ce secteur nous rejoignent. Ils comprennent simplement leur intérêt économique», note Jean Rossiaud.

Des milliers de monnaies locales

Au niveau pratique, les coupures de 1, 5, 10 ou 20 lémans sont changées à un cours paritaire contre des francs suisses ou des euros. La Maison des associations, à Genève, abrite l'unique bureau de change agréé, mais d'autres ouvriront dans la région. La monnaie ne pouvant être légalement rendue lors des transactions en lémans, il faut mettre l'appoint en francs suisses ou en euros.

L'association Monnaie Léman veut aussi lancer le crédit mutualisé et sans intérêt. Ce système permet à l'économie de fonctionner même en l'absence de liquidités. Autre avantage: ses membres apprennent à connaître leurs clients et fournisseurs potentiels au sein du réseau. Ainsi, chaque entreprise se renforce et renforce du même coup l'économie locale, relève Jean Rossiaud.

Il existe des milliers de monnaies complémentaires dans le monde. La Suisse connaît le WIR, un système de crédit mutualisé qui existe depuis 1934 et qui regroupe 60'000 entreprises. En Europe, la mère des monnaies locales complémentaires est le Chiemgauer, lancé en 2003. Le Bristol Pounds, à Bristol (UK), le Sol Violette, à Toulouse (F) et l'Eusko, au Pays Basque, sont les plus connues. (ats/nxp)

(Créé: 21.02.2016, 08h58)

Articles en relation

Les lémans, monnaie prioritaire des Fashion Days

Economie solidaire Lancée il y a un mois, la nouvelle monnaie citoyenne du bassin lémanique a déjà séduit une centaine de commerçants. Plus...

Les futurs lémans n'emballent pas les Genevois

Argent L’annonce du lancement d’une monnaie complémentaire au sein du Grand Genève a suscité de vives réactions. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Herrmann en vacances
Plus...