Ford dépasse les attentes en 2015

AutomobileLe constructeur américain a renoué avec les bénéfices en Europe, une première depuis 2011.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ford a surfé sur le boom de l'automobile américaine pour dépasser les attentes en 2015. La marque à l'Ovale bleu a plus que doublé son bénéfice net l'an dernier à 7,37 milliards de dollars (7,47 milliards de francs), contre 3,2 milliards en 2014, selon des résultats annoncés jeudi. Au quatrième trimestre, période reflétant davantage la santé de l'activité récente, le bénéfice net est de 1,87 milliard de dollars, contre 52 millions à la même période un an plus tôt.

Porté par l'explosion des ventes de SUV (4X4 de ville) et les pickups (camionnettes à plateau) en Amérique du Nord, le chiffre d'affaire annuel a augmenté de 6% à 149,6 milliards de dollars, soit mieux que les 139,23 milliards de dollars attendus en moyenne par les analystes. Sur le quatrième trimestre, le bond est de 19,2% à 40,3 milliards de dollars, contre 36,40 milliards espérés en moyenne.

De nouveau rentable en Europe

Ford est surtout redevenu rentable en Europe, une première depuis 2011. Le groupe américain a gagné 259 millions de dollars avant impôts sur le Vieux Continent en 2015, dont 131 millions sur le quatrième trimestre. En 2014, Ford avait perdu 1,06 milliard de dollars en Europe et ne prévoyait pas d'y être rentable avant 2016.

Ce retour aux bénéfices coïncide avec la résurgence du marché automobile européen après des années difficiles. L'an dernier Ford a vendu 1,3 million de voitures sur ses 20 principaux marchés européens, soit un bond de 11% comparé à 2011.

Pour ce faire, il a pu compter sur la citadine Ford Fiesta, le «petit» SUV Kuga, le pickup Ranger et le fourgon commercial Transit dont les ventes ont particulièrement été bonnes.

A l'inverse, les choses ne vont pas bien en Amérique du sud, où le groupe s'attend à voir ses pertes se creuser encore en 2016, après -832 millions de dollars l'an dernier. La faute au ralentissement économique au Brésil, son plus gros marché dans la région, a expliqué Ford. (ats/nxp)

(Créé: 28.01.2016, 14h44)

Mots-clés

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Obama à Hiroshima
Plus...