Feldschlösschen a vu ses ventes se tasser en 2015

BièreLa forte pression sur les prix dans la restauration et le franc fort ont pesé sur l'exercice 2015 du brasseur argovien.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Feldschlösschen, contrôlé par le danois Carlsberg, a vu son chiffre d'affaires diminuer de 1,7% sur un an.

Le volume de bière est resté pratiquement stable sur un an (-0,3%), indique mercredi le groupe basé à Rheinfelden (AG). Le brasseur souligne avoir ainsi perdu moins de volume en Suisse que la moyenne de ses concurrents (-0,4%).

L'été chaud et long a permis de compenser le premier semestre, assez mauvais en termes de météo et de chiffre d'affaires. Par ailleurs, Feldschlösschen explique avoir pu renforcer ses activités grâce à des innovations «réussies» dans le domaine de la bière, des boissons et des prestations pour la restauration, du commerce de détail et pour les particuliers.

Pression sur les prix

Pour l'ensemble de l'année en cours, le brasseur argovien s'attend toujours à un exercice délicat, en raison de la pression sur les prix, qui va se maintenir. Les petites brasseries vont en outre gagner en importance.

L'objectif de Feldschlösschen est de conserver sa part de marché «au niveau élevé actuel» et d'accroître à nouveau sa rentabilité à moyen terme. L'efficacité de l'entreprise sera ainsi «vérifiée et accrue si possible en continu».

Feldschlösschen emploie quelque 600 personnes sur son site de Rheinfelden pour un total de 1300 postes en Suisse. L'entreprise appartient à Carlsberg depuis 2000.

La maison-mère danoise a également publié ses résultats 2015 mercredi. Ceux-ci font état d'une perte avant impôts de 1,73 milliard de couronnes danoises (environ 254 millions de francs), moins élevée toutefois que les attentes du marché. (ats/nxp)

(Créé: 10.02.2016, 10h02)
Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: ouverture d'une école pour surdoués
Plus...