Bonne cuvée 2015 pour Heineken

BièreLe troisième brasseur mondial a observé une croissance du chiffre d'affaires sur la totalité de ses marchés l'an passé.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le brasseur néerlandais Heineken a dégagé en 2015 un bénéfice net consolidé de 2,048 milliards d'euros (2,25 milliards de francs), en hausse de 16%, conforme au consensus des analystes qui donnait 2,052 milliards. Le chiffre d'affaires consolidé est ressorti à 20,51 milliards d'euros, face au consensus de 20,37 milliards.

Le troisième brasseur mondial a observé une croissance du chiffre d'affaires sur la totalité de ses marchés l'an passé mais un recul de son bénéfice d'exploitation en Afrique et au Moyen-Orient, en raison surtout d'une baisse de la fréquentation touristique et d'une mauvaise passe économique au Nigeria et en République démocratique du Congo, a-t-il dit mercredi.

En revanche, le résultat d'exploitation a augmenté le plus aux Amériques, surtout au Mexique et au Brésil grâce à une hausse des prix de vente et à une croissance des volumes dans le haut de gamme.

Hausse du dividende de 18%

Le brasseur a augmenté son dividende de 18%, soit plus qu'on ne s'y attendait. Il propose un dividende de 1,30 euro par action. Ce dividende est supérieur à celui de 1,10 euro versé sur les résultats de 2014 et à celui de 1,26 euro anticipé par des analystes interrogés par Reuters.

Le groupe anticipe pour cette année une progression de son chiffre d'affaires et de ses bénéfices en dépit d'un environnement extérieur de plus en plus difficile.

Heineken estime que les marchés émergents risquent d'être instables cette année, mais il n'en projette pas moins une croissance de sa marge conforme à son objectif à moyen terme qui est de 40 points de base. (ats/nxp)

(Créé: 10.02.2016, 08h28)

Mots-clés

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La police française poursuit un trafiquant en Suisse
Plus...