Bénéfice en baisse: Swisscom biffe des emplois

TélécommunicationsLe numéro 1 des télécommunications va supprimer 700 postes, notamment dans les divisions d'assistance. Un plan social est prévu.

Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Swisscom a fait les frais l'année dernière de l'érosion des prix et des effets de change, mais aussi d'une amende de la COMCO. Le numéro un suisse des télécommunications a vu son bénéfice net chuter d'un cinquième comparé à 2014, à 1,36 milliard de francs.

Le chiffre d'affaires a légèrement diminué, de 0,2%, à 11,7 milliards, a indiqué le groupe jeudi. Il progresse de 0,7% à taux de change constant, sans tenir compte des acquisitions et cessions de sociétés. Cette croissance provient en grande partie par les activités de base en Suisse, selon le communiqué.

Personnel transféré

Au niveau des effectifs, Swisscom annonce la suppression de 700 postes notamment dans les divisions d'assistance. Un plan social est prévu. En parallèle, le groupe va créer jusqu'à 500 postes dans d'autres secteurs. A fin décembre, il employait au total 21'637 personnes.

Les employés des sites concernés - Genève, Zurich, Berne, Bâle, Lucerne et Rapperswil (SG) - seront transférés dans les sites restants, à Lausanne, Neuchâtel, Bienne, Olten (SO), Sion, Saint-Gall, Coire ou Bellinzone. Le personnel des sites de Bienne, Olten et St-Gall sera parfois plus que doublé, relève Swisscom.

Des collaborations avec des entreprises partenaires sont prévues. Des activités ne faisant pas partie du métier de base seront prises en charge par les partenaires.

A fin décembre, le groupe employait 21'637 personnes, soit 2,4% de plus qu'un an auparavant. Dans l’ensemble, il prévoit une légère baisse des effectifs en Suisse à fin 2016.

Syndicat inquiet

Dans un communiqué, le syndicat Syndicom s'inquiète de cette annonce. Le transfert et la suppression de ces emplois est un coup dur pour les employés des centres de contact et d'appel, écrit-il. Le syndicat exige un plan social généreux et des mesures de reconversion.

La future forme d’exploitation doit garantir au service de renseignements 1811 et à ses employés de longue date le maintien durable du plus grand nombre possible de postes, ajoute-t-il. La numérisation du monde du travail est problématique, estime le syndicat. Le travail doit pouvoir être réparti sur un plus grand nombre d’épaules, selon lui.

Amende de la Comco

Au niveau EBIT, le résultat opérationnel de Swisscom recule de 13,4% à 2,01 milliards de francs. Le bénéfice d'exploitation avant intérêts, impôts, amortissements et provisions (EBITDA) a reculé de 7,1% à 4,1 milliards.

La baisse de la rentabilité de Swisscom s'explique par des effets exceptionnels, principalement une provision de 186 millions de francs liée à une amende de la Commission de la concurrence (COMCO) pour prix abusifs pratiqués entre 2005 et 2007 sur les services à haut débit. Une condamnation que le géant bleu conteste: il a fait recours auprès du Tribunal fédéral.

Pour l'exercice en cours, Swisscom table sur un chiffre d'affaires de plus de 11,6 milliards de francs, un EBITDA de 4,2 milliards et des investissements de plus de 2,3 milliards de francs. Si les objectifs sont atteints, Swisscom propose à ses actionnaires le versement d'un dividende inchangé de 22 francs par action au titre de l'exercice 2016. (ats/nxp)

(Créé: 04.02.2016, 09h15)

Mots-clés

L'action dégringole

L'action du numéro un des télécommunications en Suisse, qui a vu sa rentabilité baisser l'année dernière, a ouvert dans le rouge à la Bourse suisse. Vers 10h, elle perdait 3,32% à 485,80 francs, dans un SMI en recul de 0,24% au même moment.

Si l'opérateur historique a réussi à maintenir son chiffre d'affaires au niveau de l'année précédente, la rentabilité et les perspectives timorées du groupe ont laissé les observateurs sur leur faim.

Articles en relation

«L'alliance SSR-Swisscom-Ringier est une menace»

Publicité Avec une entreprise subventionnée par l'Etat et une autre détenue majoritairement par l'Etat, les éditeurs craignent que la concurrence soit faussée. Plus...

Privatiser Swisscom? Le SECO examine l'idée

Télécommunications L'OCDE accuse l'opérateur helvétique de freiner la concurrence. Plus...

Swisscom écope d'une amende de 7,9 millions de francs

Télécommunications Swisscom a abusé de sa position dominante dans le domaine des connexions à haut débit dans le cadre d'un appel d'offres de La Poste, estime la COMCO. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Herrmann en vacances
Plus...