Au P’tit Music’Hohl, l’actu passe à la moulinette. Rires garantis!

Humour Quatre comédiens pointent les couacs de l’année écoulée, dans une Revue incisive qui célèbre son quart de siècle.

Les quatre comédiens de la

Les quatre comédiens de la "Revue et non corrigée": Philippe Herdewyn,Daniela Mango, Pascal Ernst et Susana Placido (de g. à d.) Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quand même, il faut oser. Se pointer sur scène avec un costume-cravatte inspiré par des mires de télévision, ça vous pose son homme. Philippe Herdewyn, qui ne craint pas le ridicule lorsqu’il s’agit de dérider les foules, s’apprête à enfiler chaque soir cet habit insolite, entre autres tenues excentriques. Auteur et acteur de la fameuse Revue et non corrigée du P’tit Music’Hohl, dont il signe les textes et les chansons en compagnie de son complice Dominique Poupaert, notre gaillard va passer l’actualité de l’année écoulée à la moulinette dès ce samedi et jusqu’au 1er avril. A ses côtés, trois autres joyeux drilles: Pascal Ernst, engoncé à l’occasion dans un costard léopard du meilleur goût, et deux blondes aussi affriolantes que pétillantes, Susana Placido et Daniela Mango.

Entre politique genevoise et faits de société, tout ce beau monde pointe couacs et pataquès, dans la grande tradition du cabaret chansonnier. Dans leur ligne de mire, notamment, le nouveau poste de police de la Servette, les Fêtes de Genève, l’administration ou l’office cantonal de l’emploi. «Depuis deux ans, nos élus se sont un peu calmés», constate avec une pointe de regret Philippe Herdewyn. «Heureusement que Céline Amaudruz et Olivier Jornot ont fait quelques conneries en 2016...»

Quand la réalité fait défaut, reste l’imagination. L’équipe de la Revue et non corrigée brocarde la série télévisée de M6, Scènes de ménages, qui devient Scènes de méninges. «On imagine des couples mal assortis: Pierre Maudet et Sandrine Salerno, Luc Barthassat et Esther Alder.» Répliques cinglantes garanties.

Incisifs, les sketchs alternent avec de désopilantes parodies de chansons. En chantant, de Michel Sardou, se transforme – Eric Stauffer oblige – en En gueulant. Lors d’un medley, Tous les garçons et les filles, de Françoise Hardy, se mue en Tous les garçons et les flics, la police genevoise étant par ailleurs mise en avant lors de cette édition 2017. Claude François n’est pas oublié, avec son tube Cette année-là. Sauf que les paroles n’évoquent plus 1962, comme le chantait Cloclo, mais bien 1992, année de naissance de la Revue du P’tit Music Hohl.

Initié par Bob Barbey et Frédéric Hohl, le show présenté du côté de Cointrin aura vu défiler artistes confirmés (Bob Barbey, Jacques Ferry, Jo-Johnny) et débutants promis à un bel avenir (Thierry Meury, Yann Lambiel, Brigitte Rosset, Véronique Matana et autres Frédéric Recrosio). Philippe Herdewyn a cotoyé sur les planches certains d’entre eux. Auteur des textes de la Revue de puis 2012, il a envisagé un instant de reprendre cette année l’un ou l’autre des sketchs emblématiques qui ont marqué les 25 ans du spectacle. «Finalement, j’y ai renoncé. C’est une revue d’actualité. Il faut faire du neuf.»

«Revue et non corrigée», du 18 février au 1er avril, P’tit Music’Hohl, av. Louis-Casaï, 54. Me, ve, sa à 20h30. Réservation: 079 158 4003 ou www.musichohl.ch

(TDG)

(Créé: 15.02.2017, 15h56)

Articles en relation

Le P’tit Music’Hohl passe la vie de couple à la moulinette

Café théâtre Sketches et chansons parodiques pointent les rapports hommes-femmes dans «Youpla Boum!», savoureux show de café-théâtre. Plus...

Elus en péril au P’tit Music’Hohl

Revue Quatre comédiens passent la politique genevoise et divers faits de société à la moulinette. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Il y a cent ans, Lenine haranguait Genève
Plus...