Le livre de Valérie Trierweiler va être adapté au cinéma

Littérature«Merci pour ce moment», le livre dans lequel Valérie Trierweiler raconte sa vie avec François Hollande, va être adapté au cinéma, a affirmé au magazine Gala l'actrice et productrice Saïda Jawad.

Le livre de Valérie Trierweiler va être adapté au cinéma

Le livre de Valérie Trierweiler va être adapté au cinéma Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Merci pour ce moment», le livre dans lequel Valérie Trierweiler raconte son histoire d'amour avec François Hollande jusqu'à la rupture, va être adapté au cinéma, a annoncé ce lundi 5 janvier au magazine Gala l'actrice et productrice Saïda Jawad, assurant «ne pas préparer un film polémique».

«Avec "Merci pour ce moment", Valérie incarne la lutte d'une femme qui crie sa vérité (...) Romarin films, ma société de production, en accord avec Valérie, développe actuellement l'adaptation cinématographique du best-seller et envisage des coproductions avec des sociétés françaises et internationales», a précisé Saïda Jawad.

«On découvrira de nouvelles choses»

«Merci pour ce moment», l'un des grands succès de librairie de 2014, également publié à l'étranger, a été tiré à plus de 730'000 exemplaires. Lundi, le livre était toujours dans le trio de tête des meilleurs ventes d'essais.

«Ce biopic sera romancé et j'aimerais que le personnage principal raconte son histoire à une confidente, afin de mieux comprendre cet univers politique, et la femme. Je vous garantis que l'on découvrira de nouvelles choses», promet Saïda Jawad.

Valérie Trierweiler aura un droit de regard sur l'adaptation cinématographique: «Je pense sincèrement qu'elle peut beaucoup m'apporter», a ajouté la productrice, qui s'est récemment séparée de son compagnon pendant onze ans, l'acteur Gérard Jugnot.

«J'aime la femme»

«Je ne prépare pas un film polémique, je veux juste raconter le combat d'une femme amoureuse, même si l'histoire est exceptionnelle car l'homme aimé est président. Le thème, lui, reste universel», insiste Saïda Jawad.

«On s'est rencontrées (NDLR: avec Valérie Trierweiler), il y a trois ans pendant la campagne des primaires. J'ai ensuite soutenu le candidat Hollande pendant la campagne présidentielle. Depuis, effectivement, avec Valérie, nous sommes inséparables (...) J'aime la femme. Sa sincérité, son intégrité, sa force, sa sensibilité», confie par ailleurs Saïda Jawad. (afp/nxp)

Créé: 05.01.2015, 15h54

Galerie photo

L'affaire Hollande-Gayet

L'affaire Hollande-Gayet La vie du président français a basculé entre le 10 janvier 2014, révélations de Closer, et le 25 du même mois, où il a annoncé sa séparation avec Valérie Trierweiler.

Galerie photo

Valérie Trierweiler, ex-première dame

Valérie Trierweiler, ex-première dame Valérie Trierweiler a entamé lundi 27 janvier en Inde son premier voyage en tant qu'ex-première dame. Sa séparation avec François Hollande est désormais officielle.

Articles en relation

La feinte de France 2 pour interviewer Trierweiler

«MERCI POUR CE MOMENT» Dans le cadre du magazine télévisé «Complément d'enquête», des journalistes de France 2 ont tout tenté pour interroger l'ex-compagne de François Hollande. Échec. Plus...

Hollande a rendu visite à Trierweiler de nuit

Indiscrétion L'hebdomadaire «Voici» publie des photos du président français qui est allé voir son ex-compagne. Après les images de lui avec Julie Gayet, le voici à nouveau à la Une de l'actualité people. Plus...

Valérie Trierweiler égratignée par «Paris-Match»

France Le rédacteur en chef adjoint de Paris-Match a égratigné jeudi Valérie Trierweiler, estimant qu'elle avait «commis quelques maladresses». Plus...

La tournée destructrice de Trierweiler fascine et divise

HOLLANDE/GAYET A la une de nombreux médias européens, Valérie Trierweiler poursuit la campagne de promotion de son livre-brûlot, suscitant le respect des uns et l'incompréhension des autres. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La sécurité n'est plus le souci majeur des Genevois
Plus...