Depardieu ressemble de plus en plus à Obélix

CinémaPHOTOS ET VIDEOPour la promotion du film «Astérix et Obélix: Au service de Sa Majesté», l'acteur français, dont l'embonpoint est toujours plus important, semble être totalement entré dans la peau de son personnage.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Non, je ne suis pas gros, je suis juste un peu enrobé.» Cette devise si chère à Obélix semble être devenue celle de Gérard Depardieu qui l'incarne au cinéma. Et le monstre sacré du cinéma français, qui affiche désormais une silhouette ressemblant toujours plus au héros à tresses rousses d'Uderzo et Goscinny, a fait une apparition pour la moins remarquée le 30 septembre au Grand Rex à Paris pour l'avant-première du quatrième volet cinématographique des aventures du petit Gaulois, «Au service de sa Majesté».

Pitreries de Paris à Berlin

D'autant que l'acteur, connu pour son amour de la bonne chère et du vin (ou peut-être du sanglier et de la cervoise?), n'a cessé de faire le pitre, selon le site News de stars. Il était entouré de Catherine Deneuve (dans le rôle de Sa Majesté), Edouard Baer (Astérix) et tous les autres protagonistes du film. Une équipe qui a remis la compresse lundi à Berlin, également pour la promo du film, dont la bande-annonce fait référence à plusieurs films culte, voyez plutôt.

(Newsnet)

(Créé: 01.10.2012, 17h08)

Mots-clés

Service clients
Abonnements et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h/13h30-17h
Tél. 0842 850 150, Fax 022 322 33 74
Depuis l'étranger: +41 22 322 33 10
Adresse postale: Service clients
CP 5306 - 1211 Genève 11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La BCE rachète pour 1100 milliards de dettes publiques
Plus...