La Une | Mercredi 16 avril 2014 | Dernière mise à jour 07:04
ARCHÉOLOGIE

L’Antikenmuseum de Bâle prolonge l’exposition sur Petra

Par ATS/ED . Mis à jour le 06.03.2013

La manifestation regroupe 150 œuvres venues des musées de Jordanie. Elle évoque une civilisation découverte par le Bâlois Burkhardt en 1812.

L’une des sculptures nabatéennes exposées à Bâle.

L’une des sculptures nabatéennes exposées à Bâle.
Image: Antikenmuseum

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

«Pétra. Splendeur du désert» au Musée d’art antique de Bâle a été prolongé jusqu’au 20 mai. Près de 56 000 visiteurs ont déjà fait le déplacement depuis l’ouverture en octobre.

L’exposition, qui aurait dû fermer ses portes le 17 mars, rassemble 150 objets provenant de musées jordaniens. Autant dire qu’elle regroupe des pièces qu’il serait impossible de voir ensemble sur place. Des reconstructions virtuelles et des maquettes permettent de mieux comprendre l’origine du peuple nabatéen, dont Pétra était la capitale. Il est permis de formuler des réserves sur le décor. Les corridors de contreplaqué rose évoquant les falaises jordaniennes ne se révèlent pas du meilleur goût.

L’exposition s’intéresse aussi à celui qui a redécouvert Pétra en 1812. Il y avait donc 200 ans pile au moment de l’inauguration. Le Bâlois Johann Ludwig Burkhardt avait pris l’identité d’un marchand oriental. Il était en mission pour l’African Association britannique, à la recherche de trésors de l’Afrique centrale. Notons que le Suisse n’a passé que quelques heures à Petra, qu’il a décrite dans ses notes. Après l’avoir identifiée, il n’y est jamais revenu.

Pratique

Antikenmuseum, 5, Sankt Alban Graben, Basel, jusqu’au 20 mai. Tél. 061 201 12 12, site www.antikenmuseumbasel.ch Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h.

(TDG)

Créé: 06.03.2013, 08h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Septième édition pour le guide «A Table»

Téléchargez l'application