Une chaire pour la protection des biens culturels à Genève

ENSEIGNEMENT L’inauguration a eu lieu lundi soir. Le poste est placé sous la direction du juriste Marc-André Renold, directeur du Centre du droit de l’art.

Marc-André Renold avec un Klimt spolié. C’était à Genève en 2007.

Marc-André Renold avec un Klimt spolié. C’était à Genève en 2007. Image: Frank Mentha

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’Université de Genève (UNIGE) a inauguré lundi sa chaire en «droit international de la protection des biens culturels». Cette dernière est issue d’un accord signé en février dernier par l’alma mater genevoise et l’UNESCO.

Ce poste vient compléter les activités du Centre universitaire du droit de l’art et renforce le rôle de l’Université de Genève dans le domaine du droit de l’art et des biens culturels. La nouvelle chaire est placée sous la direction de Marc-André Renold, professeur à la Faculté de droit de l’UNIGE et directeur du Centre du droit de l’art.

(TDG)

(Créé: 20.11.2012, 09h19)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La BCE rachète pour 1100 milliards de dettes publiques
Plus...