Les dinosaures montrent les dents à Palexpo

Exposition géanteDu tyrannosaure au tricératops, 60 spécimens animés en taille réelle s’ébattent dès le 1er octobre dans la Halle 7.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est un peu comme dans Jurassic Park, mais en direct, et en trois dimensions. Dans la Halle 7 de Palexpo, une soixantaine de dinosaures s’ébattent en grognant. Du féroce tyrannosaure au placide stégosaure dont le dos se hérisse de plaques semblables à des cerfs-volants, 35 espèces différentes montrent les dents, ferment les paupières, agitent la queue ou se dressent sur leurs pattes antérieures griffues. Présentés dès samedi en taille réelle, ces animatroniques répartis sur quelque 4500 m2 permettent au visiteur de se transporter dans le monde disparu des grands sauriens.

Griffes de 60 centimètres

Plus vrai que nature, voici un brachiosaure, plus de 25 mètres de long pour treize mètres de haut. Une allure de girafe cuirassée qui contraste avec le vélociraptor, deux mètres sous la toise, agile chasseur au corps recouvert de plumes. Vous en voulez d’autres? Voilà le gallimimus, dont le nom évoque une ressemblance avec une poule forcément géante. Une bestiole haute sur pattes capable de courir vite et longtemps. Au rayon curiosités, on écarquille les yeux devant l’ankylosaurus, dont la queue terminée par une sorte de massue lui servait de moyen de défense contre les prédateurs. Et l’on reste songeur en considérant les griffes du beipiaosaurus, 60 centimètres de long s’il vous plaît. Pour finir en apothéose, rien de mieux qu’un selfie devant une famille de tyrannosaures rex. Un bébé T-Rex déjà bien balèze s’agite non loin d’un adulte penché sur le cadavre d’un tricératops. La bête est gigantesque, une gueule énorme laissant apparaître des dents comme des poignards. Un monstre!

Impressionnants, ces dinos? Pour le jeune public en tout cas, cible prioritaire de cette exposition géante qui offre la possibilité aux enfants, en fin de parcours, de chevaucher un dino ou de se glisser dans sa gueule hérissée de crocs. «On est dans le fantasme, dans le spectacle», note Emilie Lang, docteur en paléontologie des dinosaures et médiatrice au Muséum d’histoire naturelle. «Tous les groupes de dinosaures sont représentés. Ils sont un peu mélangés. Certaines saynètes présentent des espèces qui n’ont pas forcément vécu à la même époque. Mais dans l’ensemble, cela reste assez plausible.»

Marge d’interprétation

Un avis partagé par Jacques Ayer. Pour le directeur du Muséum, les reproductions mises en scène à Palexpo s’avèrent plutôt fidèles. «Elles répondent assez bien aux connaissances actuelles. Il existe toutefois une marge d’interprétation très forte entre ce que l’on connaît vraiment avec les fossiles et ce qu’on peut reproduire. Les dinosaures présentés dans la Halle 7 bougent et crient, ils ont des couleurs. Tous ces éléments n’ont pas été préservés par la fossilisation.»

Pour se faire une idée plus scientifique des icônes de l’histoire naturelle, on considérera les empreintes présentées par le Jurassica Museum au début de l’expo. Et l’on ne manquera de faire une escapade du côté de Malagnou, où le Muséum présente une impressionnante collection de fossiles. Des dinos sans chair, mais en os, qui invitent eux aussi à emprunter une virtuelle machine à remonter dans le temps.

Le temps des dinosaures, du 1er octobre 2016 au 8 janvier 2017, Palexpo, halle 7. Ouvert de 10 h à 19 h. Tlj du 1er oct au 2 nov. Me, sa, di du 3 nov. au 16 déc. Tlj du 17 déc. au 8 jan.

Dinosaures, jusqu’au 12 mars 2017 Museum, 1, route de Malagnou. (TDG)

Créé: 28.09.2016, 17h55

Articles en relation

Le Muséum de Genève expose des fossiles extraordinaires

Dinosaures Dans la pénombre, «Arapahoe», une gigantesque carcasse de 27 mètres accueille le visiteur. Emotion et stupeur garanties. Plus...

Volcans et météorite ont «tué» les dinosaures

Sciences Une nouvelle étude sur la disparition des dinosaures met en avant une action combinant la chute d'une météorite et un changement climatique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La sécurité n'est plus le souci majeur des Genevois
Plus...