La nouvelle génération de l’Opel Insignia joue sur l’élégance

Première mondiale au Salon de Genève Déclinée en berline (Grand Sport) et en break (Sports Tourer), elle sera lancée en juin en six versions de motorisations.

La seconde génération de l’Opel Insignia se décline en break Sports Tourer (à gauche) et en berline Grand Sport.

La seconde génération de l’Opel Insignia se décline en break Sports Tourer (à gauche) et en berline Grand Sport. Image: OPEL

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’Opel Insignia est née en 2008 en remplacement de la Vectra. La berline a ouvert la voie, suivie du break l’an suivant. A l’époque, sa ligne effilée avait suscité l’admiration générale. Et elle avait conquis le titre de voiture de l’année 2009.

Mais le temps a passé et la marque allemande, appartenant depuis peu au groupe PSA, lance une seconde génération.

Cette Insignia 2 sera commercialisée en juin prochain dans les deux versions. La berline devient Grand Sport et le break reste le Sports Tourer. Ils seront proposés en six motorisations, trois essence et trois Diesel, et en deux ou quatre roues motrices (voir encadré).

Une Insignia plus longue à l’habitacle plus spacieux

La nouvelle génération joue sur l’élégance. On retrouve des éléments de design qui sublimait le concept Monza. L’ensemble semple plus homogène, une impression sans doute accentuée par une poupe plus large, moins étriquée que sur le modèle précédent.

Par rapport à ce dernier, la berline est plus longue de 5 cm et le break de 7 cm. Celui-ci frôle d’ailleurs les 5 m. Des porte-à-faux plus courts et un empattement allongé de 92 mm profitent à l’espace intérieur, en particulier aux passagers arrière.

Curieusement, le coffre de la Grand Sport perd 40 l dans sa configuration minimale. Au contraire de celui du Sports Tourer qui progresse, lui, dans sa version maximale, de 135 l (1663 l).

Le tableau de bord redessiné concentre de façon ergonomique toutes les commandes. Un accès facilité par un abaissement de trois centimètres de la position du conducteur.

Un comportement routier très convaincant

Les sièges très enveloppants se sont révélés toutefois assez durs lors des essais réalisés dans la région de Francfort. Au programme, de longs parcours exécutés avec le moteur essence de 140 ch (un peu limite, malgré l’allégement du véhicule), puis avec le Diesel 2 l et 170 ch, dont la poussée est fort efficace.

Sur la route, la nouvelle Insignia est indéniablement plus alerte, plus agile. Lors de ces essais, il a malheureusement été impossible de rouler avec la motorisation essence la plus puissante (260 ch) qui est dotée de la traction intégrale.

Mais en pure traction, elle assure comme une grande. Prises de cap précises, comportement très neutre en virage, confort de suspension excellent, cela compense la dureté des sièges… Est-il utile de noter que la nouvelle venue est dotée de tous les systèmes de sécurité active contemporains…

(TDG)

Créé: 24.03.2017, 09h04

Les chiffres

Dimensions
Longueur/largeur/hauteur

Berline: 4897/2093/1455 mm.

Break: 4986/2093/1500 mm.


Motorisations

Essence:

1.5 Ecotec, 140 ch, dès 32 300 fr.

1.5 DIT, 165 ch, dès 33 300 fr.

2.0 turbo, 260 ch, AWD,
dès 49 100 fr.

Diesel:

1.6, 136 ch, dès 36 300 fr.

2.0, 170 ch, dès 39 000 fr.

2.0, 170 ch, AWD, dès 41 500 fr.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: la Poste veut supprimer un quart de ses offices
Plus...